La réalisation d'infrastructures et de PPP au centre, à l'atelier du Global Infrastructure Hub

29 Novembre 2019

Dakar, Sénégal — Plus de 70 participants de 13 pays se sont réunis cette semaine à Dakar, au Sénégal, pour participer à un atelier de trois jours sur les infrastructures et les PPP, dirigé par le Global Infrastructure Hub (GI Hub).

Ouvert par le Directeur général de la coopération, du financement extérieur, du développement du secteur privé et des partenariats du Sénégal, au nom du Ministre de l'économie, de la planification et de la coopération, Amadou Hott, cet atelier visant à renforcer la capacité des décideurs et des praticiens des infrastructures renforcera la politique et la réalisation de celles-ci en Afrique francophone.

L'agenda a été adapté aux besoins régionaux, en tenant compte des contributions des partenaires de l'atelier lors de la planification. Le GI Hub a partagé les meilleures pratiques et les connaissances au moyen de sessions interactives axées sur l'application pratique de ses outils et conseils d'infrastructures en ligne.

Maud de Vautibault, Conseillère principale en politiques chez GI Hub, déclare : « La réponse enthousiaste à cet atelier montre à quel point la réalisation des infrastructures et les PPP sont importants pour l'avenir de l'Afrique de l'Ouest et combien ces activités de renforcement des capacités sont précieuses pour les gouvernements et les populations de la région. Nous sommes reconnaissants aux partenaires de nos ateliers qui ont fait de cet évènement un tel succès et nous nous réjouissons à l'idée de poursuivre nos activités en cours en Afrique par le biais d'initiatives GI Hub telles que le Programme de bourses pour les infrastructures en Afrique ».

Un porte-parole du Ministère de l'économie, de la planification et de la coopération du Sénégal indique : « Cet atelier contribue, entre autres, au renforcement des capacités des unités de PPP de ces pays afin qu'ils soient suffisamment équipés pour apporter un appui aux soutenir les pouvoirs adjudicateurs. Nous avons pour objectif de faire des PPP dans nos pays des PPP de haute qualité mais également exécutés rapidement avec un échéancier accéléré ».

Les partenaires de l'atelier étaient le Gouvernement sénégalais, la Commission économique pour l'Afrique, l'Institut africain de développement économique et de planification, la Banque africaine de développement et le Fonds de préparation des projets d'infrastructures du NEPAD, avec la participation de la Banque mondiale et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Les participants des pays, notamment du Gabon, Sénégal, Mali, Cameroun et de la Côte d'Ivoire, la Facilité africaine de soutien juridique et les sociétés de conseil Allen & Overy, Mott Macdonald et CMS Francis Lefebvre ont également apporté une contribution importante.

Déclarations attribuables aux partenaires de l'atelier de GI Hub en Afrique de l'Ouest

« Nos pays devraient être dotés d'infrastructures correspondant à leur volonté d'émerger, de promouvoir la réalisation des Objectifs de développement durable et des aspirations de l'Agenda 2063 de l'Union africaine », affirme Karima Bounemra, Directrice de l'Institut africain de développement économique et de planification.

« Cet atelier montre que la CEA noue des partenariats stratégiques et collabore avec d'autres pour contribuer à la réalisation des objectifs 2030 et 2063 », dit Eunice Ajambo, Chargée des affaires économiques et point focal, à la Division de la macroéconomie et de la gouvernance, de la Commission économique pour l'Afrique.

« L'objectif de l'atelier de Dakar est très pertinent pour l'évaluation de son mécanisme de Partenariat public-privé par la Banque africaine de développement. L'évaluation a mis en évidence l'importance pour les pays de tirer des enseignements de leurs expériences respectives. Et l'atelier fournit une plate-forme pour le partage d'expériences et la mise à disposition d'outils pour les parties prenantes impliquées dans les activités de PPP dans le but de mieux concevoir et exécuter les projets », indique Boubacar Ly, Chargé d'évaluation, à la Banque africaine de développement.

À propos du Global Infrastructure Hub

Le Global Infrastructure Hub (GI Hub) est une organisation indépendante créée par le G20 en 2014. GI Hub a pour mission de connecter la communauté mondiale des infrastructures et partager des idées pour faciliter la réalisation des résultats économiques, sociaux et environnementaux des membres du G20 grâce à davantage d'infrastructures et de meilleure qualité. www.gihub.org

Programme de bourses pour les infrastructures en Afrique

Le Programme de bourses pour les infrastructures en Afrique (AIFP) est une initiative public-privé visant à aider les gouvernements africains à renforcer leurs capacités en matière d'approvisionnement en infrastructures publiques. Développé par le GI Hub, Meridiam et le Forum économique mondial, l'AIFP a pour objectif de mobiliser les parties prenantes du gouvernement, du secteur privé et des banques de développement multilatérales afin de mettre en place un programme de formation pratique à l'intention des praticiens des infrastructures du secteur public. www.gihub.org/aifp

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.