Congo-Brazzaville: Journée internationale de lutte contre le VIH/ SIDA - Les associations communautaires ont rendu hommage aux victimes de la maladie

Dans le cadre de la célébration de lévénement, le 1er décembre, la Fondation Avsi, en partenariat avec les directions départementales de la Santé et de la Population de Pointe-Noire et du Kouilou, ainsi que les associations œuvrant dans la lutte contre la maladie, ont organisé une marche silencieuse pour apporter leur soutien aux personnes vivant avec la pathologie.

Une centaine de cadres des départements de Pointe-Noire et du Kouilou ainsi que les membres des organisations communautaires œuvrant dans la lutte contre le VIH/sida et la prise en charge des séropositifs ont marché sur la grande artère de la ville économique, pour sensibiliser la population à l'existence de la maladie afin d'y prendre garde. Cette marche est partie de la direction départementale de la Santé à la préfecture de Pointe-Noire, où une cérémonie d'allumage des bougies a été organisée pour rendre hommage à tous ceux qui sont morts du sida.

A cette occasion, la directrice départementale de la Santé et de la population, Dr Victoire Aubierge Kimpaboudi Matondo, a indiqué:« La marche silencieuse que nous venons d'effectuer, y compris les bougies allumées devant la préfecture de Pointe-Noire, en mémoire des âmes emportées par le sida, constituent notre engagement à tous à ne pas baisser les bras ». Cette journée solennelle, a-t-elle ajouté, est le cadre de manifestation de soutien aux personnes vivant avec le sida et de commémoration des victimes des maladies liées au sida. Parlant du choix du thème de cette année, à savoir « Les organisations communautaires font la différence », elle a souligné que celui-ci permet de rendre hommage au rôle essentiel joué par les organisations communautaires aujourd'hui et par le passé, dans la riposte au sida au niveau international, national et local.

« Aujourd'hui, le rôle crucial de sensibilisation joué par les organisations communautaires est plus que jamais nécessaire pour assurer que le sida continue de figurer parmi les priorités politiques, que les droits fondamentaux sont respectés et que les pourvoirs législatif et exécutif prennent leurs responsabilités », a martelé Victoire Aubierge Kimpaboudi Matondo, précisant qu'au niveau national, la prévalence est de 4,6% et 3,6% chez les femmes enceintes en 2011.

Après ce recueillement, la directrice départementale de la Santé de Pointe-Noire a lancé la campagne de dépistage volontaire. Sur place, l'événement a connu un engouement total de la majorité des marcheurs invités qui ont été rejoints par les jeunes marcheurs de dimanche coptés pour se faire dépister par le coordonnateur du Club des jeunes pour l'éducation sexuelle et à la santé, Davy Herman Malanda.

Organisatrice de l'événement, la Fondation Avsi est porteuse du projet «Amélioration de l'accès aux soins de santé et soutien en faveur des enfants et adolescents infectés par le VIH et de leur famille dans la ville de Pointe-Noire », cofinancé par l'Union européenne en République du Congo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Vih-Sida and Mst

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.