Cameroun: Christian Penda Ekoka - "On ne doit pas condamner quelqu'un qui manifeste"

3 Décembre 2019

Christian Penda Ekoka, le président du mouvement "Agir" estime que la condamnation des militants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun de l'opposant Maurice Kamto est une "injustice énorme".

Le vendredi 29 décembre dernier, quinze militants du MRC, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun de l'opposant Maurice Kamto, ont été condamnés à six mois de prison ferme pour "action de rébellion et manifestation illégale". Ils sont accusés d'avoir participé en janvier dernier à une manifestation contestant la réélection du président Paul Biya, en octobre 2018.

Au micro de la DW, l'ancien conseiller économique du président camerounais, Christian Penda Ekoka soutient aussi le boycott annoncé des prochaines élections législatives et municipales de février 2020 par son allié, Maurice Kamto. Selon lui, aller à ces élections reviendrait à cautionner le système qui est responsable de la crise au Cameroun.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.