Ile Maurice: Bel-Ombre - Trois touristes cambriolés dans leur chambre d'hôtel

4 Décembre 2019

En vacances à Maurice depuis le week-end dernier, trois touristes de nationalités différentes ont été victimes de vol dans la nuit de dimanche à lundi, à Bel-Ombre. Au total un butin de plus de Rs 208 600 a été emporté de leur chambres d'hôtel respectives. La Criminal Investigation Division (CID) de Bel-Ombre a ouvert une enquête.

Ces vols ont été commis sans aucune effraction. Les enquêteurs ont visionné les caméras de surveillance des couloirs menant vers les trois chambres, mais n'ont pas encore de suspects dans le collimateur.

Les trois victimes sont, un Réunionnais de 53 ans, un Sud-africain de 48 ans, directeur de profession et un représentant de vente dubaïote de 32 ans. Les trois dépositions ont été faites au poste de po- lice de Bel-Ombre. Le Réunionnais a fait état du vol de deux téléphones, d'une paire de boucles d'oreilles ayant comme motif des fleurs et une montre appartenant à sa fille de 23 ans. Il a estimé le butin emporté à 1 042 euros (environ Rs 41 600).

Quant au directeur sud-africain, le vol dans sa chambre se serait produit vers 23 h 30 dans la soirée de dimanche à 8 heures lundi matin. Deux iPhones, un appareil photo qui était dans une sacoche en cuir, entre autres, ont été emportés. La valeur des articles est de 57 000 rands (Rs 142 000).

Le troisième vol, qui a eu lieu dans la chambre du Dubaïote de 32 ans, s'est déroulé entre 2 h 30 et 6 heures du matin. Le cambrioleur s'est emparé de son téléphone cellulaire qui appartient à sa compagnie basée à Dubaï. Ce téléphone qui est de la marque iPhone, dont la valeur est de Rs 25 000 est assuré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.