Madagascar: Municipales à Tana - Rina Randriamasinoro demande la confrontation des listes électorales

Les résultats provisoires publiés au niveau de la CENI accréditent le candidat de l'IRK Naina Andriantsitohaina 48,96% des voix contre 45,46% pour celui du TIM Rina Randriamasinoro.

Quant à l'élection des conseillers, la liste IRK a obtenu 45,64% des voix contre 44,92% pour la liste présentée par le TIM. Insatisfait et soupçonnant des fraudes, le candidat du TIM Rina Randriamasinoro a demandé publiquement hier la confrontation des listes électorales arrêtées le 15 mai 2019 avec celles utilisées et émargées lors des Communales du 27 novembre.

Pour appuyer sa démarche, le poulain du TIM évoque le décret n°2019-59 et le décret n°2019-1540. « D'après ces textes règlementaires, les listes électorales utilisées aux Communales du 27 novembre doivent être celles arrêtées le 15 mai 2019. Or, nombreux sont les électeurs qui ont pu voter aux Législatives du 27 mai, mais qui n'ont pas pu effectuer leur devoir électoral aux récentes Communales. », a dénoncé hier Rina Randriamasinoro.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.