Madagascar: Permis de conduire biométrique - « Hephalu Mada n'a pas de problème avec l'Etat », selon son DG

Le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Tianarivelo Razafimahefa et le Dg de « Hephalu Mada » Dieudonné Razafindrazaka lors du lancement des nouveaux permis de conduire biométriques à Ambohidahy le 24 mai 2019.

Le directeur général de la société « Hephalu Mada » Dieudonné Razafindrazaka a mis un point sur le « i » hier, face aux rumeurs qui circulent sur la délivrance des permis de conduire biométriques au centre immatriculateur (CIM) d'Ambohidahy. « Il y a eu un petit dysfonctionnement durant seulement quelques jours la semaine dernière à cause d'un petit problème de connexion au niveau d'un opérateur local. Mais, le problème est déjà résolu. En fait, il n'a concerné que le centre immatriculateur d'Antananarivo.

Les cinq autres centres ont toujours fonctionné.», a précisé ce responsable. Avant d'affirmer : « Je tiens à préciser que Hephalu Mada n'a pas de problème avec l'Etat malagasy. C'est faux de dire que l'Etat n'a pas pu payer son prestataire. » Le directeur général de « Hephelu Mada » Dieudonné Razafindrazaka a lancé un appel à tous ceux qui se sont déjà conformés aux procédures de récupérer leurs permis de conduire. « Environ 1300 permis de conduire biométriques attendent actuellement leurs titulaires au centre immatriculateur d'Ambohidahy. Ces derniers se sont déjà acquittés des frais nécessaires à l'acquisition de leurs permis infalsifiables. », a-t-il expliqué.

Normes internationales. Après le scandale des faux permis de conduire et des fausses cartes grises biométriques, l'Etat, à travers le ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation, a procédé le 24 mai 2019 au lancement de délivrance des vrais documents biométriques. La nouvelle opération permet à la fois aux usagers qui n'en ont pas encore obtenu leurs vrais permis de conduire et leurs vraies cartes grises biométriques, et à ceux qui sont déjà titulaires des documents invalides de remplacer les leurs.

D'après le directeur général de la société « Hephalu Mada » Dieudonné Razafindrazaka, les nouveaux documents biométriques répondent aux normes internationales et sont conformes à l'ISO IEC 18013/2018. Ils sont infalsifiables. Une puce se trouve à l'intérieur du permis et toutes les coordonnées du titulaire sont inscrites sur la puce qui comporte aussi un code barre laser. A rappeler que la société « Hephalu Mada » est le prestataire que l'Etat malagasy a choisi pour assurer la délivrance des permis de conduire et des cartes grises biométriques aux usagers. « La coopération va bien. Nous essayons toujours d'améliorer nos services. », a rassuré Dieudonné Razafindrazaka.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.