Angola: Le secteur de la Pêche analyse l'inclusion du poisson dans le goûter scolaire

Benguela (Angola) — Inclure le poisson dans le goûter scolaire est l'un des deux principaux thèmes d'une réunion du Conseil technico-scientifique du secteur de la Pêche, qui a débuté ce mardi à Luanda.

Limiter, pour chacune des 18 provinces d'Angola, le nombre d'embarcations à la pêche artisanale, est un autre sujet de cette rencontre, ouverte par la ministre de la Pêche et Mer, Antonieta Baptista.

L'idée consiste à fournir aux écoliers du poisson sous ses formes diverses de conservation, soit du poisson frais, sec ou fumeux, de façon à faciliter la consommation de cet aliment dans les zones les plus reculées du pays.

Ce mardi, jour qui précède le Conseil de gestion intégré des Ressources aquatiques, qui se tient le mercredi 04 décembre, les participants à la réunion abordent également le niveau d'application des mesures de gestion de la pêche et d'aquiculture en 2019.

Dans son mot de circonstance, la ministre a rehaussé l'importance du facteur humain, qui rend possible, par la discipline et le dévouement, la réalisation de tous les autres processus.

Le Ministère de la Pêche et de la Mer projette de capturer, jusque fin 2019, au moins 150 mille tonnes de poisson sardine et 80 mille tonnes de maquereau.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.