Angola: Le secrétaire d'Etat veut l'adhésion aux campagnes de vaccination

Luanda — Le secrétaire d'État aux Communications sociales, Celso Malavoloneke, a renforcé lundi, à Luanda, l'appel aux familles à se joindre à la campagne de vaccination contre la poliomyélite qui se déroule ce mois.

Le secrétaire d'État a lancé cet appel lors d'une réunion avec des journalistes afin de partager des informations sur la poliomyélite.

Celso Malavoloneke a affirmé que le vaccin était la méthode la plus sûre et la plus efficace pour protéger les enfants de la maladie, exhortant donc les parents et les autres tuteurs à emmener leurs enfants aux postes de vaccination du 13 au 15 de ce mois.

«Les 13, 14 et 15 de ce mois, il y aura dans certaines provinces, principalement à Luanda, le deuxième cycle de vaccination contre la polio. Les parents et tuteurs d'enfants de moins de cinq ans doivent adhérer à cette campagne », a-t-il insisté.

Il a exhorté les médias à soutenir la campagne et à souligner l'importance des vaccins chez les enfants pour qu'ils grandissent en bonne santé et soient exempts de certaines maladies.

A son tour, le représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Angola, Hernando Agudelo, a déclaré que la réussite de la lutte contre la poliomyélite exige l'implication, outre des autorités gouvernementales, de la population et des organes de la société civile.

Selon le représentant de l'OMS, le gouvernement angolais continue de mettre en œuvre des stratégies positives de lutte contre l'épidémie de poliomyélite, conformément aux directives internationalement, notamment le renforcement des activités de surveillance, afin de détecter rapidement tout nouveau cas de la maladie.

"L'OMS et d'autres partenaires soutiennent les efforts du gouvernement pour éradiquer l'épidémie de polio dans le pays", a-t-il ajouté.

Le deuxième cycle de la campagne de vaccination couvrira les provinces de Luanda, Bengo, Cuanza Sul, Malanje, Benguela et Moxico.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.