Angola: Des hommes d'affaires angolais à la conférence économique de la CPLP

Lubango — La mobilité et l'octroi de visas près la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) font partie des sujets qui seront traités lors de la deuxième Conférence économique sur le marché de l'organisation, qui se tient ce mardi dans la ville de Porto (Portugal).

Selon une note de la délégation provinciale de l'Association industrielle angolaise (AIA), l'événement se penche sur le renforcement des liaisons aériennes et maritimes entre les États membres et sur une plus grande intégration des femmes et des jeunes dans les institutions.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la célébration du 15e anniversaire de la Commission des entreprises de la CPLP, qui va caractériser le marché et la création de groupes de travail sur la mobilité, l'émigration et la diaspora, la coordination et la liaison entre les tribunaux arbitraux et la CPLP, ainsi que sur le manuel d'éthique et la conformité des entreprises et les énergies renouvelables dans la communauté.

La réunion, à laquelle participent plus de 400 délégués des différents pays de la CPLP, est une occasion de procéder à une radiographie du travail fait par la communauté des pays lusophones. 61 délégués de l'Angola participent à cet événement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.