Angola: L'oncologie assiste 300 patients / jour

Luanda — Trois cent patients atteints de différents types de cancer sont traités quotidiennement à l'Institut national de lutte contre le cancer, à Luanda, a informé mardi la spécialiste en radiothérapie de l'hôpital, Isabel Nvunda.

S'adressant à l'Angop au sujet du fonctionnement de l'unité, elle a indiqué que de janvier à août, plus de 900 cas de cancer avaient été traités.

Selon l'expert, il s'agit de nouveaux cas et d'autres en traitement et en suivi après traitement.

Sont énumérés les cas de cancer du sein, de peau utérine sans mélanome, de sarcome, de foie, d'œsophage, d'estomac, de trachée, de bronches, de poumon, de tête et de cou, de tissus mous, d'intestin, de leucémie ovarienne, de yeux, de vessie, de larynx, de pancréas , de vulve, de glandes salivaires, de gencives, de fosses nasales, de vagin et de lèvres du pharynx.

Le cancer est l'une des principales pathologies en Angola et dans le monde, en plus des maladies chroniques non transmissibles, notamment les diabètes, le paludisme, l'hypertension, occupant ainsi l'une des premières places.

Entre 2004/2005, environ 10 patients seulement étaient traités, mais actuellement, environ 300 patients atteints de cancer sont traités chaque jour.

Pour le traitement des cas de cancer, l'institut dispose de machines ultramodernes qui permettent de diagnostiquer le patient en toute sécurité, contribuant ainsi à réduire le nombre de patients envoyés à l'étranger.

L'unité reçoit et traite tous les types de cancer, de la tête et du cou, de la poitrine, de l'abdomen et des extrémités, le cancer du sein représentant le plus grand nombre de patientes à l'unité de santé.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.