Afrique: Angela Merkel favorable à l'essor des investissements

Rivaliser avec la Chine sur le continent africain, c'est l'objectif que s'est fixé la chancelière allemande avec le programme d'investissement de son pays.

"Après tout, nous partons d'un niveau relativement bas, si vous nous comparez à la Chine et à d'autres pays", a déclaré dernièrement Angela Merkel, à l'ouverture d'une réunion avec les chefs d'Etat et de gouvernement africains, à Berlin.

Elle a, en outre, présenté les résultats provisoires de l'initiative « Compact with Africa », lancée en 2017. À l'heure actuelle, des demandes d'un montant d'un milliard d'euros ont été déposées. " Nous sommes sur une tendance à la hausse", a-t-elle affirmé.

Avec plus de cinquante États et une population croissante, la chancelière a reconnu le "rôle important" de l'Afrique dans la résolution des problèmes mondiaux, "qu'il s'agisse de la paix, de la protection du climat ou du développement économique, des migrations et d'autres grands problèmes de notre temps". Elle a également salué la décision prise, en juillet dernier, en faveur d'un accord de libre -échange africain, qu'elle a qualifié de " décision révolutionnaire".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.