La ZLECA sur la sellette lors du forum national du Nigéria sur l'accord historique

3 Décembre 2019

Lagos, Nigéria — Le Nigéria, qui a signé l'Accord historique de libre-échange continental africain en juillet, organise cette semaine son forum national sur la « Mise en œuvre effective de la ZLECA relative à l'industrialisation et au développement économique inclusif ».

Le Forum, qui se déroule du 5 au 6 décembre 2019, à Lagos, est coorganisé avec la Commission économique pour l'Afrique (CEA), l'Union européenne, l'Association des fabricants du Nigéria (MAN), l'Association nigériane des chambres de commerce, de l'industrie, des mines et de l'agriculture (NACCIMA), et en collaboration avec la Commission de l'Union africaine (CUA).

Ce forum de la ZLECA réunira le secteur privé nigérian pour lui donner la possibilité d'apprendre à tirer au mieux parti des opportunités offertes par la ZLECA. Le rôle du secteur privé est crucial dans sa mise en œuvre », déclare M. Adeyinka Adeyemi, Conseiller principal auprès du Centre africain pour la politique commerciale, à la CEA.

Le forum est également une plate-forme pour engager activement et consulter les acteurs intra-africains dans une gamme variée de secteurs afin de mieux comprendre comment l'accord peut façonner un développement économique plus inclusif au Nigéria.

La ZLECA est entré en vigueur le 30 mai 2019 après avoir été ratifié par les 22 pays requis. Actuellement, 54 pays ont signé et 27 pays ont ratifié la ZLECA. L'accord historique offre à l'Afrique l'occasion de créer la plus grande zone de libre-échange du monde, susceptible de réunir 1,3 milliard de personnes, dans un bloc économique de 2 500 milliards de dollars, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle ère de développement.

L'accord pourra générer de nombreux avantages pour le Nigéria en soutenant la création d'échanges, la transformation structurelle, l'emploi productif et la réduction de la pauvreté.

Le Président nigérian, M. Muhammadu Buhari, a signé l'accord de libre-échange entre l'Afrique du Nord et le Japon, à Niamey lors du Sommet de l'Union africaine en juillet, après que son Gouvernement ait déclaré qu'il s'agissait de consultations approfondies avec le secteur privé et d'un examen approfondi de son impact potentiel sur l'économie nigériane.

Par la suite, le Comité national d'action pour la mise en œuvre de la ZLECA sous la présidence de M. Otunba Niyi Adebayo, Ministre de l'industrie, du commerce et de l'investissement, a été créé, indiquant ainsi sa volonté de mettre en œuvre l'accord.

Pour atteindre ces objectifs, la ZLECA deviendra un moteur essentiel de la croissance économique, l'industrialisation et du développement durable en Afrique conformément à l'Agenda 2063 de l'Union africaine, « L'Afrique que nous voulons ».

Ce forum fait partie d'un projet global, soutenu financièrement par l'Union européenne, visant à approfondir l'intégration commerciale de l'Afrique grâce à la mise en œuvre effective de la ZLECA. La CEA collabore avec ses partenaires, notamment la Commission de l'Union africaine (CUA), le Centre du commerce international (CCI), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et une sélection d'experts indépendants du commerce afin de garantir l'efficacité des stratégies de mise en œuvre de la ZLECA.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.