Angola: Les Télécommunications soutiennent les secteurs économiques et sociaux

Luanda — Le ministre des Télécommunications et de la Technologie de l'information (MTTI), José Carvalho da Rocha, a déclaré mardi que la dynamisation des technologies de l'information et de la communication était l'une des priorités de son institution pour le développement des secteurs social et économique.

S'exprimant lors de l'ouverture de la 31ème réunion du registre régional de l'internet pour l'Afrique (Afrinic), le responsable a fait savoir que l'Angola avait défini une stratégie nationale pour les technologies de l'information et de la communication, indiquées dans le Livre blanc sur les télécommunications, qui prévoit un ensemble d'actions jusqu'en 2022.

Le ministre a souligné que la devise «Élever le niveau de développement de l'internet en Afrique par le biais des politiques de collaboration et d'éducation» témoignait de la détermination des organisations africaines à promouvoir les technologies de l'information et de la communication, sur la base du principe d'accessibilité.

«Nous constatons que l'Internet est une infrastructure facilitant le processus de communication, de collaboration et de coopération entre des individus appartenant à des organisations situées à différents endroits. C'est donc l'élément crucial pour la mise en œuvre des objectifs de développement du continent », a-t-il précisé.

Il a souligné la nécessité de ne pas empêcher les personnes d'accéder aux softwares et hardware, car cela leur permettait de se connecter aux structures gouvernementales, aux entités privées et aux organisations représentatives.

Selon José da Rocha, l'exécutif angolais travaille pour une plus grande ouverture du marché des communications électroniques, ainsi que pour un investissement plus important dans les infrastructures, telles que le projet Sap et le programme Angosat.

Il a exhorté les participants à se joindre à cette nouvelle tâche afin de placer l'Afrique à l'avant-plan dans la mise en œuvre du projet de formation visant à créer une société moderne et inclusive qui utilise de plus en plus l'Internet pour le développement des communautés et le bien-être des populations.

Cet événement qui se termine le 6 décembre rassemble des représentants de différents pays africains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.