Afrique: Les commissions versées aux intermédiaires à l'échelle internationale atteignent le seuil record de 653 millions de dollars

Le rapport 2019 sur les intermédiaires est à présent disponible. Le rapport fournit une synthèse de la participation d'intermédiaires dans tous les transferts internationaux effectués via le système de régulation des transferts internationaux (ITMS) en 2019.

Principaux chiffres :

Sur plus de 17 000 transferts finalisés jusqu'à présent en 2019, ils sont 3 557 à avoir impliqué un intermédiaire.

Le montant des commissions payées aux intermédiaires a augmenté en 2019 pour atteindre USD 653,9 millions, soit déjà 19,3% de plus que pour toute l'année 2018.

Plus de 80% de toutes les commissions versées aux intermédiaires dans le monde l'ont été par des clubs d'Angleterre, d'Allemagne, du Portugal, d'Espagne et de France.

En 2019 (à ce jour), les clubs portugais ont dépensé en commissions presque la moitié du montant total de leurs dépenses d'indemnités de transferts.

Par ailleurs, 242 transferts internationaux de joueuses professionnelles ont impliqué au moins un intermédiaire en 2019. Par rapport à 2018, l'implication d'intermédiaires de clubs a plus que doublé, et les dépenses en commissions d'intermédiaires ont plus que triplé.

Le rapport inclut également des données telles que les montants moyen et médian des commissions perçues par les intermédiaires, des informations détaillées au niveau des confédérations et des associations membres, ainsi que des comparaisons avec les chiffres des années précédentes.

Le rapport 2019 sur l'implication des intermédiaires dans les transferts internationaux peut être téléchargé gratuitement ICI :

Les données figurant dans le rapport sont issues d'ITMS, qui est utilisé par les 211 associations membres de la FIFA et par plus de 7 500 clubs professionnels du monde entier pour le transfert international de joueurs et joueuses professionnel(le)s.

Plus de: FIFA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.