Algérie: Le discours prononcé par Gaïd Salah à la 2e RM fait la Une de la presse nationale

Alger — Les quotidiens nationaux parus mercredi ont consacré leurs éditions à la visite effectuée hier par le chef d'Etat-major de l'ANP, Gaïd Salah à la 2e Région militaire d'Oran, où il a souligné que la présidentielle du 12 décembre représente le parachèvement "irrévocable" du parcours du 1er Novembre 1954, alors que la campagne électorale entame sa 17e journée sur fond de forte concurrence entre les cinq candidats en lice.

En effet, l'Expression a consacré sa Une au discours du Général de corps d'Armée, chef d'Etat-major Gaid Salah prononcé la veille lors de sa visite de travail et d'inspection à la 2e région militaire à Oran.

Sous le titre "Gaïd Salah salue la réponse des Algériens aux tentatives d'ingérence : la réplique des patriotes", le journal s'est attardé notamment sur la comparaison faite par le vice-ministre de la Défense nationale entre la présidentielle 2019 et le déclenchement de la guerre de libération.

Pour l'Expression, "la référence est d'autant plus significative et que l'instant est donc historique. L'institution militaire entend en faire un grand moment de communion citoyenne".

Le Soir d'Algérie a ouvert, également, sa première page par l'intervention du Général de corps d'Armée. "Ahmed Gaïd Salah à Oran : c'est au président élu de prendre en charge le reste des revendications", a titré la publication, reprenant des extraits du discours du chef d'Etat-major de l'ANP consacrés à la présidentielle de 2019.

La même publication est revenue sur le procès d'anciens dirigeants du pays, dont des ex-premiers ministres et ministres, qui devra rependra aujourd'hui au tribunal de Sidi M'hamed d'Alger, soulignant que ce procès se tiendra dans un contexte "très particulier, marqué par la décision de boycott des avocats mais également de l'attitude de certains prévenus qui ont décidé de contrevenir aux consignes de leur défense en répondant aux questions qui leur seront posées durant leur jugement".

Consacrant sa Une à la visite du général de corps d'Armée à la 2e région militaire, Horizons a estimé que "l'issue de la crise est toute proche".

"Dans une semaine, l'urne du retour à la normalité institutionnelle et à la stabilité fera valoir ses droits légitimes dans la nouvelle Algérie qui se prépare à tourner définitivement la page sombre de l'autocratie et de la corruption tentaculaire, érigée en système de gouvernance", peut-on lire dans l'éditorial du tabloïd, intitulé "Leçon patriotique".

Au sujet de la campagne électorale, Horizons continue à réserver un cahier spécial à cet évènement, en reprenant notamment les principales déclarations faites par les cinq candidats en lice lors de leurs meetings électoraux.

Le Courrier d'Algérie a abondé, dans le même sens, s'attardant sur les thèmes ayant marqué la 17e journée de la campagne électorale.

Lire aussi: Presse oranaise: le débat télévisé départagera les candidats

A ce sujet, le journal n'a pas manqué d'évoquer les "défections en série et la confusion" dans le staff de campagne du candidat Abdelmadjid Tebboune et la campagne "diplomatique" de Azzedine Mihoubi qui a reçu, hier, au siège de son parti, (Rassemblement national démocratique), trois ambassadeurs de pays européens accrédités en Algérie, à savoir ceux de l'Allemagne, de la Belgique et des Pays-Bas.

De son côté, El Moudjahid, est revenu sur la visite de Gaïd Salah à la 2e Région militaire à Oran, sous le titre : "la présidentielle, parachèvement du 1er Novembre".

Le doyen de la presse nationale a souligné, dans son éditorial, que "les efforts salutaires de l'institution militaire, en cette conjoncture cruciale que traverse le pays, sont à inscrire au registre du patriotisme, en raison du bon fonctionnement de l'Etat, d'avoir su préserver la stabilité du pays en dépit de toutes les difficultés qu'engendre un état de précarité constitutionnelle...".

La même publication s'est intéressée, par ailleurs, à la campagne électorale en prévision de la présidentielle, consacrant des articles aux activités des cinq candidats en lice ayant animé plusieurs meetings à travers le pays pour inciter les citoyens d'aller voter en masse le 12 décembre afin de permettre à "l'Algérie de sortir de la crise actuelle".

Les quotidiens El Watan et Liberté ont focalisé, quant à eux, sur les déclarations faites mardi par le ministre de l'Intérieur, Salaheddine Dahmoune, lors de la présentation au Conseil de la nation du projet de loi de création de 10 nouvelles wilayas.

Les deux titres ont jugé que les propos tenus, en cette occasion, par M. Dahmoune au sujet des personnes opposées à l'élection présidentielle sont "insoutenables" et "gravissimes".

Quant à la presse arabophone, la plupart des journaux se sont concentrés également sur le discours prononcé par le général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Saleh, dans la 2e Région militaire à Oran, ainsi que sur les activités de la campagne électorale.

El-Chaab a écrit en première page sur l'intervention du vice-ministre de la Défense nationale sous le titre "Un don populaire pour faire passer l'Algérie à la sécurité", dans lequel il évoquait la principale mission du futur président de la République, celle de surmonter la phase délicate que traverse le pays.

A son tour, El-Chourouk a évoqué sur la retransmission en direct du débat télévisé des cinq candidats prévue vendredi prochain, faisant état d'intenses préparatifs au niveau des directions de campagne qui ont commencé à tenir des réunions avec des experts dans divers domaines, afin de fournir à leurs postulants toutes informations nécessaires pour convaincre et séduite leurs électeurs à l'occasion de cette confrontation.

Le journal "El-Khabar" est revenu, quant à lui, sur la déclaration du ministre de l'Intérieur, au Sénat, estimant que Salaheddine Dahmoune avait utilisé des "mots choquants" dans son commentaire sur la position de certains opposants à la prochaine présidentielle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.