Angola: L'Inadec pour l'inspection approfondie des produits alimentaires

Luanda — L'Institut national de protection du Consommateur (Inadec) devrait effectuer, outre la vérification des étiquettes de produits, une inspection sur la base des tests laboratoires sur terrain et autre type d'expertise afin de détecter les produits alimentaires en mauvaise état, a déclaré mardi son directeur, Diógenes de Oliveira.

La vérification basée sur l'observation de l'étiquette des marchandises, a-t-il affirmé, est dépassée, mais cependant, il faudrait réaliser un contrôle plus profond et complet.

Les techniciens devraient donc être dotés des connaissances et des outils appropriés, pour enfin déterminer, si les produits commercialisés sont appropriés pour la consommation, a-t-il souligné.

Se confiant à l'Angop, en marge d'une visite aux supermarchés Maxi (Morro Bento), Big One (Maianga) et Refriango (Kikuxi), le directeur a précisé que son institution s'efforçait actuellement de garantir l'hygiène et la sécurité alimentaire.

Pour atteindre ces objectifs, il a dit avoir signé lundi dernier, un protocole avec son homologue du Portugal ASAE (autorité pour la sécurité alimentaire et économique) en vue d'assurer la formation, le soutien technique, l'expertise, les laboratoires et l'échange d'informations compte tenu des relations commerciales existantes entre les deux pays.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.