Ile Maurice: Grand-Gaube - Une cigarette pourrait être à l'origine de l'incendie

4 Décembre 2019

Soubash Hurry, âgé de 60 ans, est mort de brûlures excessives. C'est ce qu'a conclu l'autopsie pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, Principal Police Medical Officer.

Ce sexagénaire a péri dans le violent incendie qui a ravagé le premier étage d'un bâtiment sur la route royale à Grand-Gaube, dans la soirée de lundi. Cet incendie pourrait avoir été provoqué par une cigarette. C'est la thèse privilégiée par les enquêteurs du poste de police de Grand-Gaube. Soubash Hurry qui était célibataire, était originaire de Goodlands. Il vivait dans une maison au premier étage du bâtiment. Ce lieu lui convenait car la maison se trouvait à deux pas de la boulangerie où il travaillait.

C'est peu après 21 heures dans la soirée de lundi que l'alerte a été donnée. Une équipe de policiers, menée par le sergent Bhookhul, s'était rendue sur place dans les minutes qui ont suivi. Le premier étage de ce bâtiment qui en compte deux était en feu. Des policiers et des volontaires ont tenté de circonscrire l'incendie en essayant d'ouvrir les portes et les fenêtres, en vain.

Ce sont les officiers du Fire and Rescue Service de Triolet, menés par l'officier Tacoory, qui ont maîtrisé cet incendie. Le corps carbonisé de Soubash Hurry a été découvert gisant au sol.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.