Ile Maurice: Ravitaillement - Les vivres se font rares à Agalega

4 Décembre 2019

Plus de 800 personnes dont des travailleurs indiens vivent désormais à Agalega. Cela, dans le sillage de la construction d'un ponton de débarquement et d'une piste d'atterrissage. Face à cette population agrandie, ils sont nombreux les habitants à craindre un rationnement des ressources. D'autant que plusieurs aliments sont en rupture de stock et que l'approvisionnement se fait attendre.

L'on s'inquiète surtout... du stock de bière à l'approche des fêtes. «Depuis deux à trois mois, la bière est rationnée», soutient un habitant de l'île. «Les boutiquiers ne peuvent refuser d'en vendre à des travailleurs étrangers.» Il espère que le bateau qui va quitter Maurice pour l'île durant ce week-end fera un meilleur approvisionnement.

De son côté, le président des Amis d'Agalega, Laval Soopramanien, espère que des réponses pourront lui être données par le nouveau ministre, responsable du dossier Agalega, Pravind Jugnauth. «Nous allons lui écrire cette semaine afin de solliciter une rencontre avec lui. Nous avons plusieurs projets en tête pour l'île et nous voulons lui en toucher quelques mots.»

Parmi les propositions avancées, il y a le projet de permaculture. «Ainsi, l'Agaléen sera autonome, il pourra prendre sa vie en main. Li pou kapav dibout lor so lipié.» Laval Soopramanien pense notamment à la mise sur pied de trois, voire quatre fermes intégrées.

Autre industrie qui pourrait contribuer à l'épanouissement des Agaléens, selon lui : le tourisme. «Nous pourrions héberger des touristes chez nous et par la suite faire du tourisme écolo en leur donnant des bicyclettes comme moyen de transport.» Ce dernier souligne qu'il y a beaucoup de jeunes qui veulent travailler sur la terre de leurs parents.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.