Ile Maurice: Destinations prisées - Hausse de 20 % au niveau des voyages

4 Décembre 2019

Pour les périodes de fêtes, plusieurs Mauriciens ont des projets de voyage car c'est un temps où les dépenses doublent et les enfants sont en vacances scolaires. Au niveau de la réservation des billets, une hausse d'environ 20 % comparativement à la période normale est constatée. Et les croisières sont de plus en plus tendance.

La période des grandes vacances scolaires se situe en général avec des départs en décembre pour fêter Noël et le Nouvel an à l'étranger avec un retour début janvier. «Il y a plus de voyages à l'étranger pendant les vacances scolaires, qui coïncident avec la saison des fêtes. On constate une augmentation des déplacements des familles voulant passer du temps pour Noël et le réveillon du Nouvel an avec leurs proches à l'étranger ou vivre l'expérience de ces deux moments à l'étranger», explique Oomar Ramtoola, Emirates Manager pour l'océan Indien. Pour cette compagnie, la période de pointe des voyages à l'étranger se situe entre le 15 et le 28 décembre.

La magie de cette saison dans les villes populaires attire les Mauriciens. Vu qu'Emirates connecte Maurice à plus de 150 pays sur six continents, le choix est donc vaste. Mais selon les registres de l'entreprise, les Mauriciens aiment surtout voyager vers Londres, Paris, Mumbai, Delhi, Kuala Lumpur pendant la saison des fêtes.

Maurice est un marché de réservations relativement tardif. Les clients peuvent profiter des avantages suivant les offres précoces, qui permettent de réaliser des économies intéressantes vers des destinations populaires et emblématiques à l'échelle mondiale, souligne Oomar Ramtoola.

Prix élevés

Du côté d'Holidays by BlueSky de Rogers, pour cette période festive la vente se fait bien en avance par les Mauriciens. Et les facteurs qui les encouragent à réserver les billets sont principalement les offres attrayantes des lignes aériennes durant l'année ainsi que les forfaits à petit prix durant le Salon du prêt-à-partir en octobre.

Les offres sont pour toutes les bourses, à commencer par le week-end à Rodrigues et à La Réunion, au voyage d'une semaine ou plus en Malaisie, en Afrique du Sud, à Dubaï, entre autres, et également des croisières sur les navires Costa.

Les Mauriciens ont tendance à vouloir se trouver à l'étranger durant la période festive et en profiter pour faire du shopping, se détendre, s'amuser, admirer les décorations de Noël et s'émerveiller devant les feux d'artifice époustouflants. Cependant, les prix des billets d'avion et des hôtels durant cette période sont plus élevés et les places limitées. Il faut vraiment s'y prendre en avance. Des experts en la matière conseillent les clients pour la planification.

Selon leur dossier, les destinations les plus prisées sont Dubaï, Cape Town, l'Asie (Kuala Lumpur, Bangkok, Bali), La Réunion, Rodrigues, les Seychelles, surtout dus aux sports d'hiver, la Laponie - le village du Père Noël. Les produits phares sont les croisières sur Costa, par exemple, l'itinéraire inédit de 14 jours dans l'océan Indien, et les parcs à thèmes comme Disneyland.

La tendance

L'agence prévoit également des départs de groupes. Par exemple, pour l'Asie, l'Afrique du sud, Dubaï, l'Inde et l'océan Indien (La Réunion, Rodrigues, les Seychelles), les forfaits incluent les billets d'avion, l'hébergement, les transferts, les excursions et l'assurance de voyage afin que les clients voyagent l'esprit léger. En réservant les places d'avion en 'bulk', une négociation est possible pour des remises.

Du côté d'Air Mauritius, on a déjà prévu des vols supplémentaires sur certaines lignes comme Kuala Lumpur. La tendance actuelle pour les Mauriciens est de sauter sur différentes offres et promos pour planifier leurs vacances. Un marché de réservations tardives ces derniers temps dans certaines destinations spécifiques est également observé.

Selon le constat, les destinations préférées sont l'Asie - Kuala Lumpur/Hong Kong Hub pour visiter Bangkok et la Chine ; l'Inde pour Mumbai, Delhi/Chennai/ Bangalore pour le pèlerinage et le shopping, l'Europe pour la Noël, entre autres. Cette augmentation de la vente de billets s'explique non seulement par les voyages en famille mais aussi grâce aux promotions Early Bird d'Air Mauritius vers différentes destinations, et les nombreuses entreprises qui offrent des avantages à leurs employés.

D'autre part, Umarfarooq Omarjee, directeur commercial chez Omarjee, explique que c'est mieux pour ceux ayant un projet de voyage pendant ces périodes d'effectuer leurs réservations environ deux mois en avance car du 20 décembre au 3 janvier, les vols et les hôtels sont normalement remplis.

«Plus les clients tardent à faire leurs réservations, plus les prix sont chers. Même au niveau des hôtels, Plus les chambres sont remplies, plus ça va être plus cher.» Il souligne aussi qu'il y a des retardataires - selon une étude effectuée, il s'agit de ceux âgés entre 18 et 35 ans - qui ne savent toujours pas, à une semaine de leurs vacances, vers où ils vont partir.

Comparativement aux quatre dernières années, 2019 étant une année électorale, plusieurs se sont retenus, attendant avec attention qu'il y ait des changements. Il explique que des négociations de prix ont été entamées afin de permettre aux Mauriciens de voyager.

Dépendant de ce que recherche le client et de son budget, il y a aussi des voyages sur mesure. «D'ailleurs, Rodrigues est une destination très prisée car c'est abordable et l'île utilise la même monnaie que Maurice. Il y a cinq vols par jour et ils sont à 99 % remplis. Et la Thaïlande pour le prix, que ce soit au niveau de l'hôtel ou au coût de la vie.»

D'autre part, pendant cette période, les croisières sont en hausse depuis quelques années. Les deux types les plus demandés sont pour l'Asie et pour l'Europe, la Méditerranée, dit-il.

Ajmal Tincowree, Agency Manager de Shamal Travel, évoque une hausse au niveau des croisières en raison de l'émergence de Costa car beaucoup de compagnies ont fait de la publicité. «Auparavant, les Mauriciens étaient limités en ce qui concerne les croisières. Mais aujourd'hui, les départs commencent également à Port-Louis. Et grâce à la compétition, les prix ont chuté.»

Il souligne également une grosse tendance sur Bali, notamment parmi les jeunes, même s'il n'y a pas de vol direct. Chaque année, on voit émerger une nouvelle destination, conclut-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.