Maroc/Tunisie: Ligue des Champions - Le Raja Casablanca exclu de la compétition ?

Le Raja a démarré la phase de groupes de la Ligue des Champions par une défaite à domicile contre l'Espérance de Tunis (0-2), samedi dernier. Ce vendredi, les Verts se rendent en République démocratique du Congo pour y affronter l'AS Vita Club dans le cadre de la 2e journée.

Alors qu'ils doivent impérativement réagir face à Vita Club, les Rajaouis pourraient être exclu de la Ligue des Champions en raison d'une erreur administrative commise samedi dernier lors de la réception de l'ES Tunis, selon le site sportif marocain le 360 Sport.

En effet, face à l'Esperance de Tunis, le Raja a placé les publicités de ses partenaires sur les panneaux du complexe Mohammed V, contrairement au règlement marketing et média de la Confédération africaine de football.

« Tous les droits commerciaux (y compris, les droits d'exploitations, de la télévision, de la retransmission et les droits médias et marketing) en relation avec la Ligue des Champions de la CAF appartiennent exclusivement à la CAF sur une base mondiale et feront l'objet de contrats séparés et librement négociés entre la CAF et des agences spécialisées comme prévu dans les règlements de Marketing et Média de la CAF », stipule le chapitre 20 du règlement de la Ligue des Champions.

Ce chapitre ajoute que « les droits concernant les matches de groupe et les matches qui suivent les matches de groupe, sont directement gérés par la CAF ou la société détentrice des droits ».

Ainsi chaque association nationale engagée à la Ligue des Champions doit fournir aux agences spécialisées des « stades vierges de toute publicité ».

En cas de non-respect des obligations de la CAF par l'association nationale, « l'équipe concernée sera exclue de la compétition et sera suspendue pour la prochaine édition, nonobstant tout autre sanction susceptible d'être imposée à la fédération à laquelle appartient l'équipe concernée ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.