Afrique: Luanda accueille le Conseil de paix de l'UA

Une vue de Luanda , la capitale de l'Angola

Luanda — La capitale angolaise, Luanda, accueille jeudi la réunion du Conseil de paix et sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), dont les objectifs sont axés sur une paix effective sur le continent.

L'Angola, en tant que président du Conseil de paix et sécurité de l'Union africaine, est au premier plan des pays qui recherchent la stabilité politique de l'Afrique, a déclaré le ministre angolais des Relations Extérieures, Manuel Augusto, à la conférence d'ouverture de la réunion ministérielle.

Les cas les plus préoccupants de la diplomatie angolaise et du CPS de l'UA concernent l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) et les tensions dans la région des Grands Lacs (impliquant le Rwanda, le Burundi et l'Ouganda).

Il existe également des conflits latents au Soudan du Sud et en République entrafricaine, par exemple, où l'Angola est directement impliqué dans la recherche d'une solution, a ajouté Manuel Augusto.

La réunion du CPS fait partie de la stratégie de consolidation de la paix et de la promotion du développement durable.

Quatre-vingt entités seront présentes à la séance d'ouverture de la réunion, dont 15 ministres des Affaires étrangères des États membres du CPS de l'Union africaine (UA).

L'ordre du jour prévoit également l'intervention du commissaire pour la paix et sécurité de la Commission de l'Union africaine, Smail Chergui.

Composé de 15 États membres des cinq régions de l'Union africaine, le Conseil de paix et sécurité de l'Union africaine est l'organe chargé de garantir la paix et la sécurité sur le continent, en liaison étroite avec le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.