Ile Maurice: Parlement - Pourquoi Bérenger croise le fer avec Phokeer

4 Décembre 2019

Le leader du MMM, Paul Bérenger, est farouchement contre la nomination de Sooroojdev Phokeer comme Speaker. Parce que ce dernier était très actif durant la campagne électorale surtout à côté de Pravind Jugnauth à Moka-Quartier-Militaire ? Pas que. Un dossier qui revient sur le tapis est un «grave» impair qu'il aurait commis en 2004 alors qu'il était ambassadeur au Caire, en Égypte. C'est Paul Bérenger qui était alors Premier ministre.

Du reste, dès qu'il a su que Pravind Jugnauth allait nommer Sooroojdev Phokeer comme speaker, Paul Bérenger a confié à son entourage qu'il allait s'y opposer. Sauf que c'est Arvin Boolell le leader de l'opposition.

Et, du coup, lors d'un point de presse lundi 2 décembre, ce dernier en a pris pour son grade. «Mo'nn fer enn dévwar rapel li kifer ti rappel Phokeer dépi Caire. Mé linn donn linprésyon ki lopozisyon dakor ek so nominasyon en tan ki Speaker», déplore Paul Bérenger.

Mais c'est quoi cette affaire au Caire ? À son entourage, Paul Bérenger a indiqué que lorsqu'il était Premier ministre, il avait reçu plusieurs informations «négatives» sur Sooroojdev Phokeer, qui était alors ambassadeur au Caire. Dans cette même foulée, environ quatre autres ambassadeurs et hauts fonctionnaires avaient été rappelés à Maurice. L'on évoquait notamment leur performance «peu satisfaisante». Alors que pour Sooroojdev Phokeer, «c'était plus grave».

De quoi s'agit-il ? Contacté, le principal concerné n'a pas voulu évoquer le sujet. «Je n'ai aucun commentaire à faire», a-t-il soutenu.

Notre source indique toutefois que pour ne pas ternir l'image de Maurice, et surtout pour ne pas mettre en péril l'alliance entre le MSM et le MMM à cette époque, l'affaire n'avait pas été ébruitée.

C'est ainsi que Sooroojdev Phokeer n'avait pas repris son poste au Caire. Il avait été appelé à occuper les fonctions de conseiller chez un ministre MSM. C'est un chargé d'affaires qui avait remplacé Sooroojdev Phokeer au Caire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.