Congo-Kinshasa: Beni - Une usine de fabrication des bombes artisanales et le corps d'un casque bleu, retrouvés dans un bastion ADF récupéré par l'armée congolaise

4 Décembre 2019

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont promis de s'adresser à la presse tous les 3 jours, en vue de rendre compte à la communauté de la façon dont les opérations militaires se déroulent sur le terrain.

Après son adresse lundi 2 décembre 2019, au cours de laquelle il a présenté les hauts faits des soldats congolais depuis le début des combats dits d'envergure, le porte-parole des FARDC s'est adonné au même exercice ce mercredi 4 décembre.

Selon les nouvelles informations livrées par le général Léon Kasonga, tout porte à croire que les rebelles ougandais ADF étaient organisés à un point inimaginable. Lundi dernier, il a révélé que la position de Chuchota où étaient installés un dispensaire, un centre d'entraînement, un lieu de pendaison des otages, des panneaux solaires; la base de Kididiwe 1et 2, celle de La Haye qui avait un réseau téléphonique et la base de Mwalika où ont été découverts des champs de chanvre et un coran, sont déjà passées sous le contrôle des FARDC.

Aujourd'hui, l'officier militaire indique que lors de la conquête et de la fouille du bastion ennemi de La Haye, l'armée a démantelé une usine de fabrication des bombes artisanales ainsi que de plusieurs « boonkers ».

« A La Haye hier, nous avons découvert une usine de fabrication des bombes artisanales intacte. D'ici 2 ou 3 jours, vous aurez la possibilité d'y être amenés afin de constater par vous-mêmes, ce que nous avons trouvé et comment ces terroristes étaient en train de planifier la mort de nos compatriotes. Lors de la conquête de différents objectifs, nous avons trouvé de nouveaux boonkers. 2 qui avaient chacun la capacité de 200 à 300 personnes où on pouvait emprisonner beaucoup de personnes juste à côté du lieu de pendaison », a-t-il révélé à la presse.

Une autre révélation au sujet de ces conquêtes réalisées, le porte-parole des FARDC parle de la découverte d'un corps en décomposition d'un casque bleu de la Monusco de la FIB. Ce dernier aurait été assommé dans ce camp puis abandonné par les rebelles.

Léon Kasonga indique que le camp de La Haye était l'une des principales positions ADF où se préparaient de nombreuses opérations contre la République.

« C'était le centre à partir duquel la planification était faite à partir de toutes les villes de l'Est du pays. Un lieu où il y avait un intense réseau de communication téléphonique. A ce niveau là, nous avons découvert exactement les restes d'un élément onusien casque bleu tombé sur le champ d'honneur. On a ramassé sa carte militaire mais également, on a vu des boutines », dit-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.