Sénégal: L'application de la loi d'orientation sociale au menu d'une rencontre

Dakar — La Maison de la Presse a abrité mercredi une cérémonie de plaidoyer et de sensibilisation des élus sur la mise en œuvre de la loi d'orientation sociale et la production de carte d'égalité des chances.

"La cérémonie est basée sur une série de communications sélectives sur les mécanismes de la loi d'orientation sociale, mais également sur la carte d'égalité des chances", a expliqué selon Arame Top Séne, venue représenter le ministère de la Santé et de l'Action sociale.

Des députés et des membres du Conseil économique, social et environnemental ont pris part à cette rencontre organisée en partenariat avec l'ONG Plan international.

Les participants ont passé en revue les textes d'application de la loi d'orientation sociale et l'expérience pilote de la commune de Diamaguéne Sicap Mbao sur la réadaptation à la base communautaire des enfants vivant avec un handicap, a souligné Arame Top Séne.

Docteur Séne a sollicité l'implication des élus et des conseillers sur l'accélération des mécanismes de la loi d'orientation sociale.

Elle a également évoqué l'adoption de l'intégralité des textes d'application de la loi d'orientation sociale, la communalisation intégrale de la gestion de la vulnérabilité en cohérence avec la Phase III du Programme national de réadaptation à la base communautaire pour la période 2017-2021.

En ce qui concerne les résultats globaux de la gestion du handicap par le ministère de la Santé et de l'Action sociale, Arame Top Séne a relevé la mise en œuvre du plan d'action national sur le handicap de 2017-2021 d'un cout global de 47 milliards de FCFA.

Elle a annoncé la production de 54305 cartes d'égalité des chances de 2014 à 2019 dont 1.022 cartes à distribuer dans la capitale sénégalaise.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.