Rwanda: Le pays est le nouveau sponsor du Paris Saint-Germain pour trois ans

Le club parisien a dévoilé mercredi 4 décembre un partenariat de trois ans avec Kigali sans en préciser le montant. En mai 2018, le Rwanda avait déjà signé un accord de ce type avec Arsenal, estimé à près de 40 millions de dollars. Cette fois encore, le but de l'opération est de promouvoir le tourisme et les produits rwandais.

À partir de la saison prochaine, le Parc des Princes sera aux couleurs du logo « Visit Rwanda », le slogan visant à attirer davantage de touristes dans le pays. Un logo que l'on retrouvera également sur les maillots d'entraînement des joueurs, et sur les maillots officiels de l'équipe féminine du PSG. Les supporters pourront également goûter du thé et du café rwandais au stade parisien.

Le Rwanda Development Board, l'agence gouvernementale derrière ce partenariat, compte sur la notoriété des joueurs du PSG, qui seront invités au Rwanda, pour faire la promotion des sites touristiques du pays.

L'année dernière, l'annonce d'un premier contrat de ce type avec Arsenal avait soulevé de nombreuses critiques. Des parlementaires de pays donateurs d'aide au développement au Rwanda questionnaient notamment le bien-fondé d'un tel investissement dans un pays où selon l'Unicef, 39% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Pour Belise Kariza, du Rwanda Development Board, c'est mal comprendre l'impact de ces campagnes sur l'économie du pays, et surtout sur le secteur du tourisme. Elle assure que l'année dernière, le Rwanda a accueilli 1,7 million de visiteurs, 8% de plus que l'année précédente.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.