Cote d'Ivoire: APE-Côte d'Ivoire-Union Européenne - Les produits ivoiriens ouverts au marché européen

La quatrième réunion du Comité Accord de Partenariat Economique (APE), Côte d'Ivoire-Union Européenne s'est tenue à Abidjan les 27 et 28 novembre dernier, au cabinet du ministère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de l'extérieur.

Cette rencontre de haut niveau a été coprésidée par M. Alassane Zié Diamoutene, Directeur de cabinet du ministère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de l'extérieur et Mme Cécile Billaux, Chef d'Unité en charge des APE à la Direction Générale du Commerce de la Commission européenne.

La rencontre a principalement porté sur la signature de la décision du comité APE 2/2019 portant sur les règles d'origine réciproques qui permettent de définir les procédures relatives aux conditions et modalités pour le bénéfice des préférences et permettront la mise en œuvre effective de la 1ère phase de libéralisation en 2019.

Le Comité APE a pris acte de ces progrès et a souhaité qu'une nouvelle étape plus ambitieuse débute qui permettra de travailler de façon plus approfondie sur l'ensemble des dispositions de l'accord. Le Comité a notamment proposé la constitution d'un comité spécial douanes et facilitation du commerce.

Le Comité a également discuté des mesures prises par la Côte d'Ivoire pour promouvoir un cacao durable. Le Comité a par ailleurs adopté des textes relatifs aux règles de procédures sur la médiation et les procédures d'arbitrage, la sélection d'une liste conjointe des arbitres, l'adoption du rapport conjoint 2018 de suivi de la mise en œuvre de l'APE intérimaire.

Dans le cadre des mesures d'accompagnement, les projets tels que « s'investir ensemble » pour un montant d'1,5 million d'euros et le projet d'appui de l'UE à l'APE (PAPE) de 5 millions d'euros qui permettront d'appuyer le secteur privé et l'administration des douanes et des impôts. M. Jobst von Kirchmann, Ambassadeur de l'Union Européenne à Abidjan, a indiqué, dans son discours de clôture, que « L'APE est le socle de notre relation économique et commerciale et la libéralisation tarifaire, effective au 1er janvier 2019 avec rétroactivité, est le thermomètre de la santé de notre relation».

Il a souligné que « les éléments fondateurs de l'accord se mettent en place et que celui-ci pourra intégrer d'autres dimensions telles que le développement durable qui est un objectif essentiel de notre partenariat économique. M. Alassane Zié Diamoutene, Directeur de Cabinet du Ministère de l'Intégration Africaine et des Ivoiriens de l'Extérieur, a, pour sa part, annoncé la signature par la Côte d'Ivoire de la décision du comité APE 2/2019 portant sur les règles d'origine réciproques.

Les travaux ont été menés dans un esprit de convivialité. Le comité APE CI-UE a tenu à témoigner sa gratitude à M. Ally Coulibaly, Ministre de l'Intégration africaine et des Ivoiriens de l'extérieur, pour avoir facilité la tenue du 4ème comité APE CI-UE à Abidjan.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.