Ile Maurice: Plaine-Verte - La police face à un cas de maltraitance alléguée

5 Décembre 2019

Une femme de 74 ans qui serait victime de maltraitance a été retrouvée inconsciente à son domicile, à Plaine-Verte, hier, mercredi 4 décembre. Elle a été ensuite transportée à l'hôpital Jeetoo par une ambulance du Service d'aide médicale d'urgence (SAMU).

Cette affaire a été mise à jour mardi après-midi, après qu'une employée de la Welfare Unit du ministère de la Sécurité sociale a fait une déposition au poste de police de Plaine- Verte. Deux proches de la victime l'avaient contactée à travers la hotline 199 pour lui faire part de ce cas de maltraitance.

Dans sa déposition faite aux alentours de 16 h 15 mardi après-midi, cette fonctionnaire du ministère de la Sécurité sociale a relaté les circonstances dans lesquelles elle a été amenée à prendre connaissance de cette affaire. Avec l'assistance des policiers du poste de police de Plaine-Verte, elle s'est rendue au domicile de cette septuagénaire. Mais l'un des fils de la dame n'a pas voulu les laisser entrer. Et de l'intérieur, il a murmuré : «Eski ena warrant pou gagn access dan mo lakaz.»

Selon la Protection of Elderly Person Act sous l'article 7 (2) (a) 2006, c'est la Welfare Unit qui doit émettre le mandat de perquisition. Ainsi, hier matin, cette employée du ministère, accompagnée des policiers, s'est de nouveau rendue à cette adresse. Un autre fils de la vielle dame les a autorisés à entrer. C'est alors que la septuagénaire a été découverte inconsciente et souffrante sur son lit. Une ambulance du Samu a été sollicitée pour la transporter à l'hôpital.

Le fils de la septuagénaire qui avait refusé l'accès à son domicile la veille n'était pas présent au moment des faits. La police compte poursuivre cette enquête et prendre la déposition des deux proches de la septuagénaire qui avaient alerté le ministère de la Sécurité sociale.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.