Angola: Les femmes renforcent les politiques de genre

Luanda — Cent vingt femmes ont renforcé leurs capacités techniques en matière de coopération mutuelle afin d'agir en faveur de l'insertion de l'égalité de genre dans les mécanismes de prise de décision et d'exécution de politiques publiques relatives à la problématique hommes-femmes dans les provinces de Bié et de Huila, dans le cadre d'un projet FOCO III.

Mis en œuvre par l'ONG tchèque People in Need, le projet vise à promouvoir les groupes de femmes de la société civile et à autonomiser les jeunes femmes des deux provinces.

Les 120 femmes auront pour mission de diffuser les connaissances acquises pour former 30 000 compatriotes.

Selon Ludovina Nunda, responsable du projet, l'action a été renforcée par des réunions d'échange d'expériences entre jeunes femmes ayant un potentiel de leadership. Pendant trois ans, elles ont été formées sur le genre et les droits des femmes, les droits de l'homme, la gestion de projets, la santé sexuelles et procréative, les politiques publiques, entre autres. Dans le cadre des campagnes de sensibilisation, il a également été développé des actions contre la violence domestique, le harcèlement sexuel et la violence à l'encontre des enfants, une conscientisation visant à réduire le déni de paternité et à prévenir la grossesse précoce et des informations en matière de planification familiale. Ludovina Nunda a indiqué qu'elles avaient comme partenaires l'Union européenne, l'Ambassade de Hollande en Angola et People in Need, qui ont financé un montant de 765 000 euros.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.