Angola: Augmentation des revenus des principaux contribuables de 14%

Luanda — Soixante-dix-neuf milliards 771 millions 374 mille 782 kwanzas ont été collectés, en octobre de cette année, par l'Administration générale des impôts (AGT), avec la taxation des principaux contribuables, soit une augmentation de 14% par rapport à la même période en 2018.

Les données ont été avancées ce mercredi à Luanda par Hermenegildo Cosse, administrateur de l'AGT, lors de la Ve réunion sectoriel avec les compagnies d'assurance opérant dans le pays.

Dans le cadre des réformes en cours du système fiscal, l'AGT a discuté avec les opérateurs d'assurance de l'application de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), en vigueur depuis octobre.

Le but de la réunion était d'informer sur les différentes obligations fiscales du secteur des assurances, à la lumière des récents changements législatifs concernant le droit de timbre, le revenu industriel, le revenu du travail et la valeur ajoutée, entre autres.

Les assureurs sont tenus d'émettre des avis de recouvrement s'ils respectent les nouvelles règles relatives aux factures et documents équivalents (RJFDE).

En l'absence de conditions, les assureurs peuvent également émettre des factures ou des documents équivalents imprimés sur des imprimantes autorisées jusqu'au 5e jour ouvrable suivant leur opération.

L'assurance en Angola compte 27 sociétés d'assurance, 51 médiateurs et huit sociétés qui gèrent 33 fonds de pension.

Avec ce nombre d'entreprises considérées comme importantes, leur contribution fiscale a été positive en ce qui concerne les recettes du budget général de l'État (OGE), selon la directrice du Bureau des grands contribuables, Edna Caposso.

Les principaux contributeurs en Angola sont représentés par un groupe qui compte plus de 400 sociétés des institutions financières, du diamant, des télécommunications, des compagnies d'assurance et autres, qui pèsent de manière significative dans le Budget général de l'Etat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.