Burkina Faso: Les pétards pour divertissement toujours interdits

4 Décembre 2019

« Aucune dérogation, aucune exception, ne sauraient être opposables aux termes du présent communiqué.

Tout contrevenant sera sanctionné conformément aux textes en vigueur » a précisé le ministre Harouna Kaboré.

En rappel, cette interdiction date de plusieurs années mais à l'occasion des fêtes de fin d'années, certaines personnes les utilisaient pour exprimer leur joie.

Dans leur manipulation, plusieurs personnes avaient été blessées gravement, la majorité constituée d'enfants.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.