Togo: L'éducation digitale, un passage obligé pour le monde rural, d'après Kueku Banka

4 Décembre 2019

Il intervenait Lundi dernier à la faveur d'un panel qui a eu lieu sur le site du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) où se tient actuellement la 16ème Foire Internationale de Lomé.

Pour ce panel où il a été reconnu l'évidence de ce que le numérique est désormais présent dans tous les domaines d'activité dans le monde, le Directeur général du CETEF, Johnson Kueku-Banka qui se prononçait sur l'éducation digitale pense qu'il est donc plus qu'indispensable de mobiliser les populations à travers le Togo pour des ateliers sur cette éducation digitale.

Ainsi, au cours de ces rencontres, il sera question de partager avec la relève de demain, sur les diverses opportunités offertes par l'outil numérique et autres solutions qui pourront leur rendre la vie plus facile.

En attendant un tel projet dont le DG du CETEF faisait cas pour faciliter la vie au monde rural, les différents panélistes et les Experts de la digitalisation s'accordent à reconnaitre que la digitalisation de l'administration a pour avantage, le gain de temps et aussi que celle de l'agriculture débouche sans détour sur une agriculture intensive qui sans doute serait d'un apport encore plus considérable à l'économie togolaise et sa croissance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.