Congo-Brazzaville: Administration financière - Le Trésor public s'équipe d'un nouveau bâtiment d'archives

Le directeur général du Trésor public, Albert Ngondo, a réceptionné provisoirement, le 4 décembre à Brazzaville, la salle construite avec l'aide du Fonds européen de développement (FED).

La réalisation du projet contribue à l'amélioration de la gouvernance des finances publiques.

« Nous avons visité l'ensemble des travaux réalisés. Il ressort qu'il n'y pas de réserves majeures qui puissent nous empêcher de réceptionner ce bâtiment. Ces petites réserves mineures seront corrigées dans un délai récent. Pour notre part, nous pensons que dans quinze jours, la direction générale du Trésor s'appropriera ce bâtiment », a indiqué Aimé Blaise Nitoumbi, ordonnateur national du FED.

En effet, le gouvernement de la République du Congo et l'Union européenne (UE) ont signé une convention de financement pour la mise en œuvre du projet de renforcement de la gouvernance des finances publiques. Ce projet a pour objectif d'appuyer le ministère des Finances et du budget dans le mise en œuvre d'un programme pour l'amélioration de la gouvernance des finances. Dans ce cadre, il avait été prévu la construction des salles d'archives du Trésor public.

« Nous nous sommes investis ensemble pour ne pas laisser ce bâtiment inachevé. Nous sommes un partenaire clef pour accompagner le gouvernement dans cette élan de réforme », a indiqué Karl Rawert, premier conseiller, chef de coopération à l'UE.

La gestion des finances publiques est un élément de la bonne gouvernance financière, inscrite dans le Plan national de développement, elle renforce l'évaluation de la transparence.

Ainsi donc, le directeur général du Trésor public, se réjouissant de la concrétisation de ce projet, a ajouté : « Les archives doivent être bien gérées. Dans ce bâtiment, il nous manque l'équipement mais nous relayerons ce besoin auprès de nos autorités afin qu'il soit équipé avec du matériel approprié ».

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.