Congo-Brazzaville: Franc congolais - Vers un raffermissement avant la fin d'année

La direction en charge des Opérations monétaires de la Banque centrale du Congo (BCC) rassure sur un retour imminent à l'ordre, suite à un meilleur contrôle des injections d'utilité. Elle a noté que le taux de change a franchi la barre des 1 700 francs congolais (FC) le dollar américain depuis quelques jours, et nombre d'experts prédisent une fin d'année plutôt chaotique sur le marché de change.

Il n'existe pas un risque d'emballement du taux de change à l'approche des festivités de fin d'année. Du côté de la BCC, l'heure est même plutôt à l'apaisent pour contrer les prévisions les plus apocalyptiques sur le marché de change. En effet, les efforts du gouvernement central au niveau budgétaire et l'équilibre recherché au niveau des finances vont contribuer ensemble au raffermissement de la monnaie nationale. « Dans les jours à venir, le franc congolais devra encore se raffermir », explique la direction en charge des opérations monétaires.

Une telle perspective ne peut que rassurer après la décote de la devise nationale sur le marché de change au cours de la deuxième quinzaine du mois de novembre. Cette crispation était le fruit, d'une part, d'une demande accrue des opérateurs économiques en devises et, d'autre part, d'un léger dépassement budgétaire le mois dernier absorbé par la suite en décembre.

La direction des opérations monétaires relie logiquement la hausse de la demande en devises par un mouvement habituel des opérateurs à l'approche des festivités de fin d'année. La situation se répète chaque année et la BCC recourt également aux mêmes arguments pour expliquer le phénomène. « Les opérateurs sollicitent des devises auprès de leurs banques pour qu'ils fassent passer des commandes à l'extérieur. Ces importations sont couvertes par des devises », fait-elle savoir. Comme toujours, les mesures salvatrices sont prises au niveau de la BCC pour revenir à une situation d'équilibre.

Pour rappel, le taux de change a commencé à repasser en dessous de la barre de 1 700 FC le dollar américain. En effet, certains cambistes de rue exigent 1 700 FC/le dollar ou même 1 690. L'on est loin des jours précédents où le taux se situait à 1 710, voire 1 720 FC/ le dollar américain.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.