Congo-Kinshasa: Kongo central - Des coups de feu entendus dans l'enceinte de l'Assemblée provinciale

La situation a causé la suspension de la plénière du jour qui s'est terminée en queue de poisson et le gouverneur ainsi que tous les membres du bureau seraient convoqués d'urgence à Kinshasa.

Une ambiance non habituelle a régné le 4 décembre à l'Assemblée provinciale du Kongo central, alors que les députés provinciaux s'attendaient à examiner la motion de défiance contre le gouverneur Atou Matubuana.

Un coup de feu tiré par un policier non autrement identifié a perturbé le déroulement de la plénière. On signale également la destruction de certains biens de cette institution dont le marteau de son président, le micro et certains autres matériels.

Les images qui circulent font voir des personnes agitées, poussant des cris de colère, pendant que les membres du bureau et le gouverneur ont été évacués. D'autres sources indiquent que certains élus provinciaux, proches d'Atou Matubuana, s'opposaient à la tenue de cette séance plénière qui devrait sceller le sort du gouverneur.

La motion de défiance, rappelons-le, a été initiée par le député provincial André Massumbu Baya. Le gouverneur Atou Matubuana et son adjoint venaient d'être réhabilités vendredi dernier par le ministre de l'Intérieur, Gilbert Kankonde, après quatre mois environ de suspension à cause du scandale sexuel dans lequel étaient impliqués le vice-gouverneur, Justin Luemba et l'assistance du gouverneur, Mimi Muyita. Sur les réseaux sociaux, le vice-gouverneur accusait son chef d'être l'auteur intellectuel du piège qui lui était tendu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.