Afrique de l'Ouest: Le Niger, l'Union Européenne et les Nations Unies ensemble pour éliminer les violences à l'égard des femmes et des filles.

communiqué de presse

NIAMEY (Niger), le 03 Décembre 2019 – Son Excellence Monsieur Brigi RAFINI, Premier Ministre, Chef du Gouvernement a procédé au lancement officiel de l'Initiative Spotlight le 30 Novembre, en présence des membres du Gouvernement, de la Délégation de l'Union Européenne auprès de la République du Niger, du Système des Nations Unies au Niger, des représentations et missions diplomatiques, chefs traditionnels, leaders coutumiers et religieux, d'organisations de la société civile et des associations de femmes et de jeunes.

La violence à l'égard des femmes et des filles est l'une des violations des droits de l'homme les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices au monde. Également appelées violences basées sur le genre, elles constituent des obstacles majeurs à l'accomplissement des droits des femmes et des filles et à la réalisation des objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies. Cette Initiative a pour objectif d'éliminer, d'ici à 2030, toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles.

Le Niger, est l'un des huit pays africains qui bénéficient des programmes de l'Initiative Spotlight pour appuyer le Gouvernement à éliminer toutes formes de violence à l'égard des femmes et des filles, avec un accent particulier sur la violence sexuelle et les pratiques ayant des conséquences négatives sur leur santé sexuelle et reproductive, contribuant ainsi à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durables priorisés par l'Etat. En même temps le programme vise à promouvoir et protéger les droits des femmes et des filles à travers une approche multisectorielle- éducation, justice, santé.

"J'apprécie hautement cette initiative qui est en cohérence avec les engagements du Président de la République, Chef de l'Etat, Son Excellence Issoufou Mahamadou pour promouvoir et protéger la dignité et les droits de la femme", a déclaré son Excellence Monsieur Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, en lançant officiellement l'Initiative Spotlight au Niger.

Ne laisser personne pour compte

Pour l'Union Européenne, qui contribue à hauteur de 17 millions de dollars – 10,12 milliards de FCFA pour la mise en œuvre d'une première phase de l'Initiative au Niger, le choix du Niger répond à la volonté des autorités d'améliorer la situation femmes.  « LeNiger bénéficie de ce programme pour soutenir son engagement en la matière et qui constitue un préalable essentiel à la réussite des objectifs de cette initiative. Si certaines formes de violences sont plus modérées qu'ailleurs - par exemple, les mutilations génitales sont estimées à environ 2% - les dispositifs mis en place et appuyés par le programme permettront d'aborder ce problème dans son ensemble, et faire levier sur des éléments-clé permettant la promotion et la protection des droits des femmes et des filles » a souligné son Excellence Madame Denisa-Elena Ionete, Ambassadeur de l'Union Européenne au Niger.

Souvent ignorée ou vécue en silence, loin des regards, la violence ne pourra être combattue que si elle est rendue visible. Pour les Nations Unies, l'Initiative Spotlight constitue ainsi un nouveau moyen de réaliser l'égalité de genre, à travers la complémentarité des acteurs dans la recherche de solutions durables, de manière intégrée et coordonnée travers quatre agences : le PNUD, ONU Femmes, UNFPA et UNICEF.

« Pour que chaque personne compte, aucune femme ne doit être laissée pour compte. Ce lancement intervient dans un contexte particulier, celui de la campagne des « 16 jours d'activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles, souligne Madame Fatoumata Bintou Djibo Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies au Niger. Quelle meilleure opportunité pour nous d'agir, ensemble avec l'objectif commun de construire un monde plus inclusif et plus équitable pour les générations futures ?»

Ce lancement officiel marque le début de la première phase de l'Initiative Spotlight dans quatre régions prioritaires :  Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder. A travers des actions pilotées par les Nations Unies et le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, il s'agira   d'arriver d'ici 2022, a des résultats clés, à savoir :

-          le renforcement du cadre légal pour prendre suffisamment en compte les VBG et les pratiques néfastes ;

-          le renforcement des institutions en charge de la planification et de la budgétisation pour prendre en compte les VBG ;

-          la prévention et la promotion des normes sociales favorables à l'abandon des VBG et des pratiques néfastes ;

-          la mise en place des services de prise en charge adaptés aux victimes ;

-          la production et diffusion des données sur les tendances pour mesurer l'efficacité des actions ;

-          et le Renforcement des mouvements de femmes et des organisations de la société civile qui luttent contre les VBG et les pratiques néfastes.

Notes aux rédactions :

L'Initiative Spotlight, lancée en septembre 2017, est un partenariat mondial pluriannuel entre l'Union européenne et les Nations unies visant à éliminer toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles. Elle représente un effort mondial sans précédent visant à investir dans l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, condition préalable et moteur de la réalisation des objectifs de développement durable.

L'initiative Spotlight déploie des investissements ciblés à grande échelle pour éliminer toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes, en Amérique latine et dans le Pacifique. Pour plus d'informations à propos de l'Initiative Spotlight, visiter https://spotlightinitiative.org/fr

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

Oumarou Lalo Keita, Conseiller principal en communication du Premier Ministre - Mobile +227 91 82 22 95 | keita_oumarou@yahoo.fr

Fatou Binetou Dia, Spécialiste Communication Spotlight, Bureau de Chargée de Communication Spotlight Mobile +227 80 06 59 72 | fbdia@unicef.org
Mamane Sani Abandé Moctar, Chargé de presse et de communication adjoint Délégation de l'Union européenne en République du Niger : |Mobile +227 96 87 14 36 |Moctar.MAMANE-SANI-ABANDE@eeas.europa.eu

Plus de: UNFPA in WCA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.