Togo: Détonations interdites

4 Décembre 2019

Le message est identique chaque année : pas de pétards pendant les fêtes.

Les fumigènes et feu d'artifices sont également prohibés.

Si leur utilisation est proscrite, leur vente l'est également.

Les commerçants risquent de lourdes amendes et la confiscation de la marchandise.

Les fortes détonations provoquées par les Tigre, Bison et autres mortiers risquent d'effrayer la population. Pas recommandé en ces périodes de craintes sécuritaires.

Il faut ajouter que l'utilisation de ces explosifs peut s'avérer très dangereuse.

Les principales blessures entraînées par les pétards sont des brûlures des mains, de la face et des yeux.

Cela peut aller jusqu'au délabrement des membres lorsqu'ils renferment une charge explosive lourde ou lorsqu'ils sont manipulés par des enfants.

A chaque St Sylvestre, des fêtards sont amputés d'un ou plusieurs doigts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.