Cote d'Ivoire: Meeting de clôture de la visite d'etat dans le Hambol/ Le chef de l'etat tranche - "Si les gens de ma génération décident d'être candidats, je serai candidat"

5 Décembre 2019

On en sait un peu plus sur les intentions du président de la République concernant l'élection présidentielle de 2020. Profitant du meeting de clôture de sa visite d'Etat de 4 jours dans la région du Hambol au stade Ouattara Thomas d'Aquin de Katiola, le premier citoyen ivoirien a, effet, levé un coin de voile sur ce qu'il en compte faire l'année prochaine.

«Mon intention, c'est bien de transférer le pouvoir à une nouvelle génération. Mais, je veux que tous ceux de ma génération comprennent que notre temps est passé. Et que nous devons tous nous mettre de côté. S'ils décident d'être candidats, alors je serai candidat », at-il tranché, avant d'expliquer sa position.

Selon lui, la Côte d'Ivoire ne doit plus retourner entre les mains de ceux qui l'ont détruite et gaspillé les biens publics à leur passage à la tête de l'Etat.

C'est pourquoi, il a conseillé aux populations d'être vigilantes quant au choix des personnes pour gérer les affaires du pays. «La Côte d'Ivoire avance et il n'y aura pas de retour en arrière dans la violence et des opportunité de désordre pour parvenir au pouvoir .

Chères populations, choisissez bien. Choisissez un président qui travaille bien et uniquement pour les populations. Un président qui ne viendra pas pour se servir mais pour servir les Ivoiriens et la nation ivoirienne.

La Côte d'Ivoire avance et elle ne peut pas avancer avec n'importe qui. Nous avons vu dans le passé les uns et les autres.

Les Ivoiriens ne veulent plus retourner dans les détournements de fonds, le gaspillage, la division. Nous voulons une Côte d'Ivoire qui progresse », a-t-il affirmé sous les applaudissements de la foule qui a fait le plein du stade.

L'illustre hôte du Hambol a, en outre, souligné que ces concitoyens ne sont pas sourds ni aveugles. Ils ont de la mémoire.

Pour lui, donc, il est trop facile d'avoir fait ce que certains ont fait et penser qu'ils peuvent revenir pour faire la même chose. «Je vous fais confiance. Je suis pour la démocratie et tout le monde pourra être candidat et les élections de 2020 se passeront bien. Il n'y aura rien. Comme on le dit "y a fohi".

C'est pourquoi, je demande aux uns et aux autres d'arrêter de faire peur aux Ivoiriens par des discours irresponsables, je dirai même irrespectueux », a-t-il invité. Tout en indiquant, qu'il ne ménagera aucun effort pour la paix et le développement de la Côte d'Ivoire. Le Hambol, une région transformée.

Par ailleurs, le chef de l'Etat a égrené le long chapelet de ses actions de paix dans le Hambol. De la fourniture d'eau potable à l'électrification rurale en passant par la réhabilitation ou la construction d'écoles primaires, de collèges de proximité et le bitumage de certaines voies de la région, le Hambol, a-t-il dit, a bénéficié de nombreuses réalisations visant l'amélioration des conditions de vie des populations locales.

« Je suis heureux de constater que nous avons déjà pu répondre à des nombreuses préoccupations que vous m'avez soumises lors de la dernière visite ici.

Il s'agissait notamment de la réhabilitation de la route Bouaké-Katiola-Niakara-Ferkessédougou, les travaux d'électrification d'un montant de 68 milliards de FCFA qui ont fait passer le taux de couverture d'électricité dans le Hambol de 13% en 2011 à 80% en fin octobre 2019, de la construction de 803 nouvelles salles de classes au primaire et préscolaire, la construction de 7 collèges, la réhabilitation et la construction de centres de santé ruraux, la réhabilitation de pompes à motricité humaine et la réalisation de projets d'alimentation en eau potable, de forages et d'équipements de châteaux d'eau... », a-t-il énuméré à la grande joie des populations.

Tout en annonçant un nouveau programme d'investissements afin de répondre à toutes les autres préoccupations qui ont été mentionnées dans le livre blanc de la région.

Aussi le maire de Katiola, Thomas Camara, et le président du conseil régional, Konaté Ibrahim Khalil ont-ils vivement remercié le bâtisseur pour avoir transformé le Hambol tout en lui exprimant le soutien sans faille de leur région pour les futures batailles.

«Vous êtes le vent qui permet aux populations du Hambol de gouter aux fruits du développement. Vous êtes le leader et vous pouvez compter sur le Hambol pour relever les défis futurs », a rassuré le président du conseil régional.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.