Cote d'Ivoire: Festival Abidjan capitale du rire - 4 spectacles inédits annoncés pour de bons moments d'humour

5 Décembre 2019

Quatre jours de rire fou ! C'est le défi que la 5ème édition du Festival Abidjan Capitale du Rire, initié par l'humoriste Mamane, à travers sa structure Gondwana City Productions, va tenter de relever du 5 au 8 décembre prochain.

Cette année, l'événement s'articulera autour du thème de la lutte contre le réchauffement climatique et de la protection de l'environnement. Sous la direction artistique de Mamane, quatre spectacles inédits meubleront le programme.

Ainsi, pour le gala d'ouverture prévu, le jeudi 5 décembre à 20h, à l'Institut Français, les deux Zinzins de l'art, Alain-Lucas et Kaboré, seront en attraction, avec leurs invités Mamane, Michel Gohou, Malam Adamo.

Le vendredi 6, cette fois-ci à la salle Ernesto Djédjé-François Lougah du Palais de la Culture, il y aura le premier one-man-show de Boukary, «L'homme qui invente des mots plus vite que son ombre».

Pour l'occasion, il donnera au public la définition exacte de l'expression populaire «On ne change pas une équipe qui gagne». La troisième soirée se déclinera sous la forme d'un combat entre des humoristes d'Afrique de l'Ouest et leurs pairs d'Afrique centrale.

D'un côté, on aura Agalawal, Joël, Malam Adamo, Prissk... et de l'autre, Manitou, Michael Sengazi, Ruth, Ronsia, Ulrich Takam, Dolino.

Les deux équipes s'affronteront sous le regard attentif des juges Michel Gohou, Digbeu Cravate, Brice Anoh, Willy Dumbo, qui désigneront celle qui est la plus drôle.

Enfin, le dimanche 8 décembre, ce sera l'apothéose avec le gala de clôture au Gondwana Club Pullman. 3500 personnes sont attendues à ce 5ème festival Abidjan, Capitale du Rire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.