Algérie: Affaire de montage automobile - Reprise du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires

Alger — Le procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans des affaires de corruption relatives à l'activité de montage automobile a repris jeudi au Tribunal de Sidi M'hamed (Alger), pour la deuxième journée consécutive.

Lors de l'audience de mercredi, le juge a procédé à l'interrogatoire des prévenus, décidant la poursuite du procès, même après le retrait du Collectif de défense.

Lire aussi: Affaire de montage automobile: plusieurs accusés auditionnés au premier jour du procès

L'audience de la matinée de mercredi a été marquée par l'audition des deux anciens Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Celle de l'après-midi a vu l'interrogatoire des anciens ministres Youcef Yousfi, Abdelghani Zaalane et Mahdjoub Bedda, ainsi que de l'ancien wali de Boumerdes, Yamina Zerhouni , qui ont tous nié en bloc les charges retenues contre eux.

Le juge a interrogé, également, un nombre de cadres, notamment du ministère de l'Industrie, en tant que représentants des personnes morales accusées dans l'affaire des usines d'automobiles qui, à leur tour, ont nié les charges qui leur sont reprochées.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.