Afrique: 58 migrants morts dans le naufrage d'une embarcation au large de la Mauritanie (OIM)

Un homme regarde l'océan Atlantique depuis les côtes de la Mauritanie, un pays d'Afrique de l'Ouest et du Sahel, situé au sud du désert du Sahara
5 Décembre 2019

Au moins 58 migrants sont morts dans le naufrage d'un bateau au large du nord de la Mauritanie, a annoncé mercredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le naufrage a eu lieu alors que l'embarcation approchait les côtes mauritaniennes, a indiqué l'OIM dans un communiqué.

Selon l'agence onusienne, 83 passagers ont réussi à rejoindre la côte à la nage. Le bateau était parti de Gambie le 27 novembre. Les rescapés, actuellement dans la ville de Nouadhibou, reçoivent une assistance des autorités mauritaniennes, de l'OIM et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). « Les autorités mauritaniennes coopèrent de façon efficace avec les agences présentes à Nouadhibou », a déclaré Laura Lungarotti, Cheffe de mission de l'OIM en Mauritanie.

Les survivants ont dit à des employés de l'OIM qu'au moins 150 personnes, dont des femmes et des enfants, étaient à bord. « Ils ont dit que l'embarcation manquait de carburant lorsqu'elle s'est approchée de ce pays du nord-ouest de l'Afrique », a précisé l'agence onusienne.

« Notre priorité est de prendre soin des survivants et de l'apporter l'aide nécessaire dont ils ont besoin », a précisé Mme Lungarotti. Les blessés ont été transportés à l'hôpital de la ville et l'OIM a dépêché un médecin pour appuyer l'intervention locale.

Les autorités mauritaniennes ont pris contact avec les services consulaires de Gambie et l'ambassadeur gambien à Nouakchott est attendu sur place. Pour l'OIM, il s'agit de s'assurer que l'appui nécessaire est fourni aux migrants pendant leur séjour à Nouadhibou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.