Ile Maurice: Meurtre de Janice Farman - Ravish Fakhoo écope de 18 ans de prison

5 Décembre 2019

Il avait plaidé coupable d'avoir infligé des coups et blessures à l'Écossaise Janice Farman, causant ainsi sa mort. Ravish Rao Fakhoo a été condamné à purger 18 ans de prison. La sentence a été prononcée hier, mercredi 4 décembre, par le juge Benjamin Marie Joseph. Ravish Rao Fakhoo avait présenté ses excuses à la famille de la victime et à la cour pour ce crime crapuleux.

Cette agression sanglante s'est déroulée le 6 juillet 2017 à Albion. Ravish Rao Fakhoo et les deux autres co-accusés, Kamlesh Mansingh et Harish Sonneea, s'étaient rendus chez Janice Farman pour cambrioler sa maison. Ils étaient cagoulés mais Janice Farman les avait reconnus. Devant la tournure des évènements, ils avaient décidé de la tuer. Son corps maculé de sang avait été découvert dans son lit.

Janice Farman vivait à Maurice depuis 2002. Elle avait un fils adoptif de 10 ans. Les trois suspects avaient été arrêtés quelques jours après le crime. Ravish Rao Fakhoo, 25 ans au moment du meurtre, véhiculait ses présumés complices ce jourlà. Après son arrestation, il est passé aux aveux. Il a incriminé Kamlesh Mansingh, âgé de 25 ans et Hanish Soneea, âgé, lui, de 18 ans à l'époque. Ravish Rao Fakhoo était poursuivi aux assises et avait bénéficié d'un procès séparé.

Son avocat, Me Rama Valayden avait adressé une lettre au Directeur des poursuites publiques (DPP), l'informant que Ravish Rao Fakhoo réclamait une réduction de sa charge. Il a expliqué que le DPP a réagi positivement en accédant à la requête de son client.

D'où la décision de l'accusé de plaider coupable pour coups et blessures. Les deux autres accusés, Kamlesh Mansingh et Harish Sonneea ont également plaidé coupables. Leur jugement a été mis en délibéré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.