Togo: Bientôt une académie du football féminin ?

Le Togo en passe de devenir un hub pour la formation des footballeuses sur le continent. Samedi à la Nuit des Mercis initiée par l'Association Graines du Togo, l'ambassadeur de France a levé le voile sur le projet.

« Ce sur quoi je veux insister ce soir, c'est un projet que Claude Le Roy et moi-même avons proposé au Chef de l'Etat. J'ai vu ce soir des lauréats, beaucoup sont des garçons mais il y a aussi des filles. Le Togo pourrait devenir une plaque tournante, le centre de gravité pour la formation du football féminin. C'est un projet sur lequel Claude et moi avons travaillé durant des heures. Le Chef de l'Etat a ce projet en main« , a indiqué Marc Vizy.

« Il s'agit de la création d'une académie de football féminin des pays francophones, destinée à la détection des talents, à leur formation et à leur préparation à un contrat professionnel. L'Agence française de coopération est intéressée par ce projet. La FIFA aussi, j'ai eu l'information cette semaine. J'espère que ce projet avance. C'est un projet ambitieux, destiné à préparer chaque année, une trentaine de filles venues de tous les pays francophones de la sous-région. Ce projet fera du Togo, la capitale du football féminin en Afrique. On s'y emploie« , ajoute l'ambassadeur de France au Togo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Football

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.