Afrique de l'Ouest: Une Programmation pluriannuelle des dépenses chiffrée à plus de 84 milliards de F CFA

5 Décembre 2019

Après les Experts dont le comité se réunissait les 02 et 03 Décembre derniers, à Lomé, ce fut comme il est de pratique au sein du Conseil de l'Entente, le tour des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'espace entente de se retrouver dans la capitale togolaise pour plancher sur le budget-programme mais aussi les rapports d'activité du Secrétaire exécutif ainsi que du Directeur général du CERFER (Centre Régional de Formation pour l'Entretien Routier).

De ces assises de Lomé, qui ont eu lieu ce Jeudi, le Conseil des ministres qui « a approuvé le rapport d'activité 2018 et au 31 Octobre 2019 du Secrétaire Exécutif ainsi que les comptes de l'exercice clos au 31 Décembre 2018 et a décidé d'affecter le résultat de l'exercice 2018 en report à nouveau » et « donné quitus au Secrétaire Exécutif pour sa gestion et quitus au Commissaire aux comptes pour l'exécution de son mandat », a aussi « adopté dans le cadre du budget-programme, le Document de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD 2020-2022) du Conseil de l'Entente d'un montant de 84.195.893.654 F cfa et le Projet Annuel de Performance (PAP 2020) d'un montant de 26.733.274.376 de F cfa ». Dans la foulée de cette adoption, le Secrétariat Exécutif est donc encouragé « à accélérer la mobilisation des ressources nécessaires au financement des activités prévues dans le budget-programme 2020-2022 de l'Organisation ». Il a été aussi adopté par le président du Conseil des ministres du Conseil de l'Entente et ses collègues membres de conseil, « dans le cadre de l'amélioration des conditions de vie des populations », « la stratégie de promotion d'activités génératrices de revenus et créatrices d'emplois pour les jeunes et les femmes de l'Espace Entente ».

Autre point qui était à l'ordre du jour de ces travaux, ce fut le rapport du DG du CERFER. Sur ce plan, il est ressorti du communiqué ayant sanctionné la session, que « le Conseil des ministres a approuvé le rapport d'activité 2018 du Directeur général du Centre Régional de Formation pour l'Entretien Routier (CERFER) et au 31 Octobre 2019 et les comptes de l'exercice clos au 31 Décembre 2018 ». Et pour ce qui est de la réforme du CERFER, il a été salué « la signature du Protocole d'accord entre le Fonds Africain de Développement et le Conseil de l'Entente pour le financement du Projet d'Appui à l'Intégration de la Formation ». Dussey et ses pairs ont enfin apporté leur soutien au « plaidoyer à l'endroit de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement du Conseil de l'Entente pour l'attribution des bourses d'entrée au CERFER pour les filières BTS ».

A noter au passage les vives condamnations du Conseil des ministres du CE, des actes de barbarie et de terrorisme dans la sous-région ouest-africaine notamment au Burkina Faso et au Niger, qui ont occasionné des pertes en vies humaines et de nombreux blessés et déplacés.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.