Maroc: L'orchestre de l'opéra national du pays de Galles enchante le public rbati

L'opéra national du pays de Galles, Welsh National Opera (WNO) a gratifié, mercredi soir, le public r'bati lors d'un spectacle présenté à l'Académie du Royaume du Maroc.

"Un voyage à Vienne" a transporté le public de Paris à Vienne grâce à un programme d'œuvres pour orchestre, d'opéra et d'opérette mettant en scène la radieuse Mary Elizabeth Williams. Dirigé par le premier violon David Adams, l'orchestre du WNO a enchanté les mélomanes par les chansons "Offenbach", "Dvorak", "Fauré", "Brahms", des chants puisant leur source notamment dans le mythe grec, les mélodies tchèques ainsi que dans les danses hongroises. En commençant par les Music Halls de la Rive Gauche, David Adams a emporté le public jusqu'aux salles de bal scintillantes de Vienne du XIXe siècle avec les fameuses valses et polkas.

La chanteuse Mary Elizabeth Williams, devenue la coqueluche du public du Welsh National Opera, a été accueillie par un tonnerre d'applaudissements, avant de livrer une interprétation magnifique de ses nombreuses productions du WNO, telles que la Tosca De Puccini et La forza del destino de Verdi.

Intervenant à cette occasion, le secrétaire perpétuel de l'Académie du Royaume du Maroc Abdeljalil Lahjomri a souligné que la musique joue un rôle important dans l'éducation sur les valeurs de la beauté et de la tolérance. C'est dans ce cadre qu'intervient le spectacle du WNO, venu pour la première fois au Maroc et en Afrique, reflétant ainsi la place qu'accorde l'Académie aux beaux arts, a-t-il fait savoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.