Algérie: Charfi appelle les magistrats à veiller au respect de la loi pour répondre aux aspirations du peuple

Alger — Le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a appelé jeudi à Alger les magistrats chargés de la supervision de l'élection présidentielle du 12 décembre, à veiller au strict respect de la loi pour répondre aux aspirations du peuple algérien.

"Il faut veiller au strict respect de la loi et à maintenir la confiance qui garantira le salut auquel aspire le peuple algérien" à travers les prochaines élections, a indiqué M. Charfi à l'adresse des magistrats participant à une journée de formation organisée par l'ANIE à leur égard.

Il les a exhortés à poser toutes les questions et interrogations sur les nouveaux mécanismes adoptés par l'ANIE dans l'organisation des élections et qui garantissent le déroulement du processus électoral en toute transparence.

M. Charfi a également appelé les magistrats chargés de la supervision des élections à porter la voix du peuple à l'ANIE en toute honnêteté pour que cette dernière puisse annoncer le nom d'un président de la République, "élu et choisi par les électeurs en toute liberté et transparence".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.