Congo-Kinshasa: Manifestations anti-MONUSCO - Le gouverneur du Sud-Kivu appelle au calme

5 Décembre 2019

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi Nguabidje, appelle la population de sa province au calme et à l'apaisement. Il a lancé cet appel après la marche pacifique organisée mercredi 4 décembre par un groupe d'étudiants de Bukavu pour dénoncer l'insécurité à Beni, au Nord-Kivu, et à Minembwe, au Sud-Kivu.

A l'issue de cette marche, les étudiants lui ont remis un mémorandum ; dans lequel ils demandent le retour de la paix non seulement au Sud-Kivu, mais aussi au Nord-Kivu.

Ceux qui s'attaquent aux biens de la Mission onusienne, dans la situation actuelle, se trompent de cible, a par ailleurs affirmé le gouverneur du Sud-Kivu au sortir d'une rencontre le même jour avec le chef de bureau de la MONUSCO dans la province. La MONUSCO reste le partenaire privilégié dans la stabilisation de toute la partie Est de la RDC, a-t-il poursuivi.

« L'adversaire pour nous, c'est l'activisme des groupes armés, ce sont les seigneurs de guerre, ce sont les personnes qui manipulent, qui veulent créer la haine entre les communautés. Pas la MONUSCO. Pas le gouvernement ! », a affirmé Théo Kasi Nguabidje.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.