Congo-Kinshasa: Province du Kwilu - 220 écoles publiques fonctionnent en mode « gratuité de l'enseignement »

5 Décembre 2019

La gratuité de l'enseignement de base dans la ville de Kikwit, capitale du Kwilu, semble être sur la bonne voie depuis plus d'un mois. Les cours ont repris grâce aux négociations entre les différentes parties prenantes, sous la bannière de l'autorité urbaine. Cependant pour consolider ce processus de gratuité, le maire de la ville Mutangu Léonard sait que la solution durable se trouve à Kinshasa :

« Le gouvernement doit réunir tous les moyens pour que dans peu de temps tout soit effectif. »

D'après lui, la thérapie c'est au niveau du gouvernement central. « Nous savons qu'il y a des partenaires, des partenaires très sérieux qui ont promis d'accompagner le gouvernement dans ce programme. La Banque mondiale mais aussi d'autres partenaires. La France a parlé et je crois d'autres pays. Ils ont promis de mettre la main dans la poche pour aider le gouvernement de la RDC à aller jusqu'à la matérialisation effective de ce programme. Et l'autre assurance c'est que tout le monde est unanime, même ceux qui sont allés en grève pour dire que la gratuite est une bonne chose et qu'on ne pouvait pas revenir à l'ancien système où les parents devraient débourser de l'argent, » a-t-il expliqué à Radio Okapi.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.