Congo-Kinshasa: Le chef de la sécurité de l'ONU assure que la population peut continuer à compter sur le soutien de la MONUSCO

communiqué de presse

Le secrétaire général adjoint de l'ONU à la sureté et sécurité, Gilles Michaud séjourne en République démocratique du Congo du 3 au 8 décembre 2019. Cette visite s'inscrit dans le cadre d'une évaluation de la situation sécuritaire à l'Est du pays.

Arrivé à Kinshasa le 3 décembre, Gilles Michaud a eu des entretiens avec la Cheffe de la MONUSCO pour avoir un aperçu sur la situation sécuritaire de la RDC. Il a également rencontré des officiels congolais, notamment les responsables de l'Agence Nationale de Renseignement (ANR) et le conseiller spécial du Chef de l'Etat en matière de sécurité.

Après Kinshasa, le Secrétaire général adjoint en charge de la sûreté et de la sécurité séjourne depuis ce 5 décembre au Nord-Kivu.

A Goma, dès sa descente d'avion, Gilles Michaud a eu un entretien avec le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita. A sa sortie d'audience, il a fait un plaidoyer pour une collaboration de la population dans la lutte contre l'insécurité. Il a ajouté en substance qu'il est venu pour « réitérer notre engagement et détermination à continuer à fournir, pendant notre présence dans la région, les programmes et services à la population congolaise ».

Selon M Michaud « la MONUSCO a encore un rôle très important à jouer dans la stabilisation, dans le Pays en général et particulièrement dans l'Est du Pays. La population peut continuer à compter sur la présence de la MONUSCO, et appuyer les efforts de stabilisation. Aussi, le partenariat et la coopération entre le gouvernement, la MONUSCO et les Nations Unies », a-t-il déclaré.

Après l'étape de Goma, le Secrétaire général adjoint de l'ONU, en charge de la sûreté et de la sécurité s'est rendu à Beni pour une mission similaire.

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.