Angola: Un ministre d'Etat exhorte l'Union Africaine à résoudre pacifiquement les conflits du continent

Luanda — Le ministre d'Etat angolais a exhorté jeudi l'Union Africaine (UA), notamment son Conseil de Paix et de Sécurité (CPS), à maintenir une coordination étroite avec les Communautés économiques et les mécanismes régionaux, en vue de prévenir, gérer et résoudre pacifiquement les confits à travers le continent.

Pedro Sebastião, qui est également chef de la Maison de sécurité du Président de la République, a indiqué que la coordination avec les mécanismes régionaux devra promouvoir la réconciliation nationale, tirer des leçons sur le passé et le présent, et faciliter l'échange d'expériences dans le cadre de l'Architecture africaine, relativement à la paix et à la sécurité, pour « faire taire les armes jusqu'en 2020».

Vu que les conflits continuent à occuper la majeure partie de l'Agenda international, la coordination des efforts entre l'Union Africaine et le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies s'avère indispensable, a ajouté le ministre d'Etat à l'ouverture, à Luanda, de la Réunion ministérielle du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA, qui se déroule du 04 au 06 décembre 2019.

Parmi les conflits qui créent l'instabilité dans le continent, le ministre d'Etat a cité la problématique du terrorisme dans les régions du Sahel, des Grands Lacs et dans la Corne de l'Afrique.

Le ministre a rappelé que c'était juste dans l'esprit de solidarité avec « les peuple frères de la région des Grands Lacs » que l'Angola a été appelé à apporter sa contribution au processus de médiation, en vue de résoudre le différent qui se vivait entre le Rwanda et l'Ouganda.

La médiation angolaise a abouti à la signature, à Luanda, d'un Mémorandum d'Entente entre les deux pays, a-t-il enfin souligné.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.