Cameroun: Enseignement catholique - On mise sur les projets d'établissements viables

Le sujet était au centre de la 28e assemblée générale de l'Organisation nationale des associations des parents d'élèves mercredi, 4 décembre 2019 à Yaoundé.

Depuis quelques années, la mise en œuvre du projet éducatif de l'église catholique au Cameroun fait face à de nouvelles contraintes d'environnement. Des contraintes liées à un contexte d'urgence humanitaire dans plusieurs provinces ecclésiastiques. A cela s'ajoute l'aggravation des déséquilibres financiers dans la majorité des établissements scolaires. Face à cette situation, il est devenu impératif de sensibiliser sur les techniques de gestion participative de l'école.

Ceci, afin que les projets d'école soient l'aboutissement d'une réflexion partagée au sein de cette communauté éducative. C'est dans cette perspective que le Secrétariat national de l'enseignement catholique (Seneca) et l'Organisation nationale des associations des parents d'élèves (Onapeec) se sont engagés à travailler sur des projets qui contribuent à l'amélioration de l'offre et de la demande de cet ordre d'enseignement. Pour y parvenir, les différents acteurs doivent être outillés sur l'élaboration des projets d'école et d'établissements. C'est pourquoi dans le cadre de la 28e assemblée générale de l'Onapeec ouverte mercredi dernier à Yaoundé, les travaux ont porté sur le thème : « des projets d'établissements viables répondant aux défis du service éducatif pour tous et la construction d'une communauté scolaire de paix ».

A cette cérémonie présidée par le secrétaire général adjoint de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC), Mgr Jervis Kebei Kzwi, le président de l'Onapeec, Frantz Kilo, a indiqué qu'il s'agit de monter des projets pour répondre aux besoins de chaque communauté éducative en fonction de leur spécificité. A sa suite, l'Abbé Benoît Marie Ndongo Andegue, président de la Seneca, a indiqué que l'objectif est non seulement de disposer d'une école ouverte à tous sans discrimination, mais aussi, de réduire les écarts qui se creusent entre les différentes couches sociales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.